USA/Facebook : arrêt du service de «bons plans» partagés

533

Le site Internet Facebook a arrêté son service de «bons plans» partagés lancé en avril dans cinq villes américaines qui visait à concurrencer des sites comme Groupon et LivingSocial.
«Après avoir testé «bons plans» pendant quatre mois, nous avons décidé de cesser (cette activité) dans les prochaines semaines», a indiqué dans un communiqué le groupe. «Nous pensons qu’il y a un grand potentiel dans les réseaux sociaux pour amener les gens chez les commerçants locaux», a ajouté le groupe. «Nous avons beaucoup appris de notre essai et nous allons continuer à étudier comment servir aux mieux les entreprises locales».Le principe du service offert par Facebook à Atlanta, Austin, Dallas, San Diego et San Francisco, était celui d’une promotion accordée lorsque plusieurs internautes, en l’occurrence des «amis» au sens du réseau Facebook, en faisaient la demande. Groupon, comme son concurrent Living Social, qui est soutenu par Amazon, offre quotidiennement un ou plusieurs coupons pour des services ou produits à tarifs très avantageux, qui ne sont activés que si un nombre suffisant d’internautes y ont souscrit.Facebook a précisé qu’il continuait d’offrir d’autres outils visant à «aider les commerçant locaux à entrer en contact avec les gens», comme les publicités et les articles promotionnels.