USA/médias: recommandations de la FCC pour assouplir les règles antitrust

    130

    Le régulateur américain des communications, la FCC, a présenté mardi une série de recommandations visant à assouplir les règles antitrust sur les médias, afin de permettre à un groupe de détenir titres de presse et chaînes de télévision ou de radio dans une même ville. La FCC avait déjà fait savoir le mois dernier son intention de mettre en place cette réforme controversée, qui a déjà échoué dans le passé. La réforme vise notamment à donner un nouveau souffle à la presse, aux revenus affaiblis par la concurrence d’Internet, via le soutien d’un propriétaire aux revenus plus solides grâce à l’audiovisuel. «Le président Kevin Martin propose que la Commission (de la FCC) modifie l’interdiction absolue, établie il y a 32 ans, d’un actionnariat croisé entre la presse et l’audiovisuel, au profit d’une approche qui permettrait à un titre de presse d’être propriétaire d’une chaîne de télévision ou de radio», indique la FCC dans un rapport, tout en évoquant l’établissement de «critères et limites» à cette nouvelle règle. «Le monde des médias a considérablement changé depuis la mise en place de cette réglementation anti-trust il y a plus de 30 ans. Le câble était alors un service naissant, la télévision par satellite n’existait même pas, pas plus qu’Internet», fait valoir la FCC. «Les consommateurs ont profité de l’explosion de ces nouvelles sources d’information. Mais selon plusieurs études la presse souffre», conclut le régulateur. Au moins 300 titres ont cessé de paraître depuis 30 ans pour raison économies, selon la FCC, si bien qu’«un actionnariat croisé permettrait d’assurer la viabilité de la presse». Ce projet prévoit des actionnariats croisés pour les 20 plus grandes villes américaines. Il avait été présenté devant le Sénat le mois dernier, et le FCC avait alors fait savoir son intention de faire voter cette réforme le 18 décembre.