V. GRYNBAUM & A. BRILLANT (Mediawan Thematics): « Avec Insomnia, nous accentuons encore plus notre déploiement sur la SVOD »

336

Disponible dès le 9 décembre, la plateforme Insomnia, éditée par Mediawan Thematics et distribuée à ce jour par Amazon Prime Video, met à l’honneur «l’extrême de l’horreur». Détails de l’offre avec Vincent GRYNBAUM, DG de Mediawan Thematics & Alexandre BRILLANT, Responsable éditorial d’INSOMNIA.

media+

Mediawan lance la plateforme Insomnia. Quelle est l’origine du projet ?

Vincent GRYNBAUM

Chez Mediawan, nous avons une activité de sourcing des contenus, ne serait-ce que pour les distribuer sur le marché. Comme il y a un appétit pour l’horreur sur le marché, on s’est dit qu’il serait très intéressant d’aller sur cette thématique puisqu’il y a beaucoup de contenus de qualité. Le marché des films d’horreur est très prolifique et d’ailleurs très rentable pour les producteurs de cinéma. La spécificité d’Insomnia, c’est de proposer 80% des contenus qui n’ont jamais été vus en France. Les 20% restant sont des franchises incontournables comme «Insidious» ou «Scream» dont nous accompagnons d’ailleurs la sortie du 5ème opus début janvier au cinéma, ou des  films cultes («Creepshow», «Une nuit en enfer», …).

media+

Comment avez-vous constitué l’offre inédite d’Insomnia ?

Alexandre BRILLANT

Il existe dans le monde entier, une manne de films d’horreur que personne ne voit pour des raisons économiques. Les films de studio trustent les salles de cinéma, et il est donc de plus en plus difficile pour les producteurs indépendants de trouver une fenêtre d’expression. De plus, les films extrêmes ne sont pas forcément destinés aux salles. Dans Insomnia, nous proposons, dès le départ, une offre de 80 films, qui se renouvelle chaque mois de 25 à 30%. La plupart des films sont très récents (5 à 10 ans en moyenne). Nous avons évité les vieux classiques que les fans ont déjà vu. On veut surprendre les aficionados, qui ont d’ailleurs un profil plutôt masculin et 16-25 ans. L’offre est à 80% en VOST, non censurée.

media+

Pouvez-vous entrer dans le détail de l’offre ?

Vincent GRYNBAUM

Insomnia est une offre SVOD à la carte pour 3,99€ disponible sur Amazon Channels avec 14 jours d’essais gratuits. Sur la structure de l’offre, nous n’avons pas fonctionné en volume-deal, mais nous avons été cherchés ce qui se fait de mieux dans le genre à travers trois axes.

Alexandre BRILLANT

D’abord, tous les films ayant fait le buzz sur le plan international dans la presse spécialisée, les médias et les forums de fans. C’est le cas de «Death of me» (2020), la rencontre entre Maggie Q, célèbre James Bond Girls, et Luke Hemworth. Ils jouent un couple qui découvre avoir participé à un rituel qui se terminait par l’assassinat de la femme par son mari … Ensuite, nous sommes allés chercher les films primés dans les festivals. C’est le cas de «Jusqu’à ce que mort s’ensuive» (2019), un film d’animation d’horreur racontant l’histoire d’une fille qui gravit les étages d’un building pour affronter des tueurs afin d’arriver jusqu’à son père. Enfin, nous avons fait une sélection de ce qui se fait le mieux dans le monde entier. C’est le cas au Brésil avec «Le masque d’Anhanga», une sorte de «The Mask» beaucoup plus méchant, ou «Belzebuth» au Mexique, sur une possession démoniaque.

media+

Mediawan Thematics accentue encore plus son déploiement sur la SVOD…

Vincent GRYNBAUM

Oui, parce que les usages d’aujourd’hui se tournent de plus en plus vers le non-linéaire. 1/3 de la population consomme encore la télévision linéaire. 1/3 fait les deux, et 1/3 ne regarde que la télévision en non linéaire. Il est donc important de s’adresser à eux. Nous ne cherchons pas forcément à faire du volume. Nous voulons une sélection bien faite pour que les fans s’y retrouvent. Nous sommes en train de repérer des courts-métrages mais aussi des séries de ce type. Pour l’instant, il n’y avait pas suffisamment de contenus qui nous parlaient. Insomnia devrait arriver prochainement chez d’autres opérateurs.