V. MAIRE (SYBEL) : « Notre système de création ressemble à ce qui se fait dans l’audiovisuel »

461

Après avoir été élue meilleure application de l’année 2019 en France par Google Play, SYBEL confirme sa place de leader français du divertissement audio en dépassant le million d’utilisateurs actifs. Détails sur ce nouveau média avec Virginie MAIRE, Présidente & Fondatrice de SYBEL.

media+

Lancée en mai 2019, SYBEL a déjà conquis les oreilles de plus d’1 million d’utilisateurs actifs. Quelle est la raison de ce succès ?

Virginie MAIRE

A l’heure du «tout vidéo», nous proposons une véritable alternative en matière de divertissement audio. SYBEL est une plateforme de streaming de séries audio qui propose des histoires immersives pour tous les publics. Il y a un vrai retour à la voix et à l’imaginaire. L’intérêt du public vient également de son ultra-connexion. Dans la rue ou en déplacement, les gens placent des écouteurs sur leurs oreilles. A la maison, les enceintes connectées ont toute leur place. Le divertissement audio répond à une attente chez les adultes et les enfants.

media+

Face à l’offre grandissante en audio, comment SYBEL tire-t-elle son épingle du jeu ?

Virginie MAIRE

On ne fait ni du talk, ni du replay de radio, ni du podcast. Notre système de création ressemble à ce qui se fait dans l’audiovisuel. Nous avons des scénaristes, comédiens, réalisateurs, compositeurs et monteurs qui fabriquent une œuvre hyper immersive. Dans notre catalogue, près de 20.000 épisodes. Le «refresh» est important avec une cinquantaine de nouveaux contenus chaque mois. Si la communauté est grandissante, c’est parce que l’offre est inédite. Nous avons 4 grandes cibles : un public 25-35 ans plutôt féminin, les 15-25 ans hommes et femmes, ainsi que les enfants.

media+

Quel est le «business model» de SYBEL ?

Virginie MAIRE

Nous nous sommes lancés en mai 2019. L’idée a d’abord été d’installer un nouvel usage pour écouter des séries. La plateforme est donc accessible gratuitement pour que le public se fidélise au produit et l’intègre ainsi dans sa routine. Une version premium sera mise en place au premier semestre 2020. Nous communiquerons en temps voulu sur les tarifs.

media+

Quel est le potentiel de développement de votre structure ?

Virginie MAIRE

Les grands enjeux en 2020 sont le développement international et le passage en premium. Aujourd’hui, SYBEL est disponible uniquement en français même si l’intégralité de nos créations originales sont doublées en anglais et en espagnol.  Comme une chaîne de télévision, SYBEL achète et préachète des contenus. Nous commandons aussi des créations originales (fictions et documentaires). N’étant pas producteur en interne, nous faisons appel à des producteurs partenaires qui s’occupent de la partie artistique. Le processus de création coûte cher : 100€ à 800€ la minute en création originale. En achat, le prix s’établit en fonction de la popularité du programme et de sa distribution (exclusive ou non, avec fenêtres de diffusion, …).

media+

Comment le divertissement audio va-t-il évoluer à l’avenir ?

Virginie MAIRE

C’est un terrain de jeu en matière de création et de formats. Aux États-Unis, certains podcasts se retrouvent adaptés pour la télévision. En Chine, le divertissement audio atteint déjà 7 milliards de chiffre d’affaires. En France, le marché est dynamique et le nombre d’acteurs a fortement augmenté notamment en termes de production Il va y avoir une structuration du marché avec une plus grande maitrise de la distribution des œuvres. Sur le secteur, il y a beaucoup d’agrégateurs de contenus qui proposent essentiellement du replay radio. Mais un jour, les stations voudront maîtriser de nouveau leur distribution.