V. REGNIER (C Productions) : «Nous allons proposer des documentaires toujours plus concernant et spectaculaires»

1141

MEDIA +

Filiale du Groupe M6, quelle est la dynamique de C Productions ?

Vincent REGNIER

En l’espace de cinq ans, nous sommes passés de 600 à 1.400 heures de contenus produits chaque année pour l’ensemble des chaînes du Groupe M6. Nous gérons notamment deux quotidiennes parmi lesquelles «Ça peut vous arriver» et «Un jour, un doc», sous la responsabilité d’Hervé Robin.

MEDIA +

Comment gérez-vous un tel volume ?

Vincent REGNIER

Au sein de C Productions, je suis épaulé par Pauline Véron-Réville, secrétaire générale en charge des finances, de l’administration et des RH. Éditorialement, nous avons plusieurs pôles dont l’un est entièrement consacré à «Capital», piloté par Christophe Brulé, avec une rédaction interne qui produit plus de 80% de l’émission. De son côté, le producteur Jean-Marie Tricaud a sous sa responsabilité «Zone interdite», «Enquête exclusive», «Enquête d’action», «Les routes les plus dangereuses». Le pôle «66 minutes», «Turbo» et «turbo.fr» est dirigé par Vincent Couëffé. Jean-Marie Goix s’occupe du pôle faits divers : «Appel à témoins», «Enquêtes criminelles», «Que s’est-il véritablement passé ?» et les documentaires unitaires pour W9… Et enfin, Émilie Bourdon chapeaute le digital (en plein essor), le développement, les mini-séries pour 6ter et Gulli et les documentaires unitaires pour Téva.

MEDIA +

Comment éviter les redites ?

Vincent REGNIER

Des camping-cars aux croisières, du pouvoir d’achat à la foire de Paris, on peut traiter de la même thématique mais sous différents angles. Après, à chaque émission son identité. Notre job est de faire en sorte que chaque unité et son producteur ne proposent pas le même traitement.

MEDIA +

Est-ce toujours aussi compliqué de lancer de nouvelles marques ?

Vincent REGNIER

Oui, toujours ! Les marques installées bénéficient toujours d’un avantage par rapport à une émission qui se lance. Certains soirs, toutes les chaînes de la TNT proposent des magazines d’info. Normal, c’est le meilleur rapport qualité-prix audience-image. C Productions s’en sort bien pour plusieurs raisons : 1) notre expérience, 2) la passion des journalistes et des producteurs aux manettes et 3) une maitrise des enjeux et de la narration. Une de nos forces est de savoir raconter des histoires en y mettant de l’humanité et des enjeux.

MEDIA +

Comment analysez-vous la concurrence des plateformes?

Vincent REGNIER

Sur l’ensemble des productions des plateformes, quelques-unes surperforment. Après, l’enjeu d’une chaîne comme M6 en Prime est de toucher le plus grand nombre avec plus de 2 millions de téléspectateurs. On est forcément sur des thématiques moins pointues, plus grand public et de proximité.

MEDIA +

Quels sont vos chantiers en cours ?

Vincent REGNIER

Avec la baisse globale de la DEI, il faut aller là où se trouve le public. 70% des téléspectateurs de plus de 50 ans regardent la télé et 50% ont plus de 60 ans. La force de M6, ce sont plutôt les moins de 50 ans. Il va donc falloir leur proposer des documentaires toujours plus concernant et spectaculaires. Autre enjeu majeur : accompagner nos marques sur le digital, 6play et l’ensemble des réseaux sociaux pour les faire exister sur tous les canaux. On travaille aussi à trouver la bonne formule pour une émission d’évasion-découverte. Nous allons accentuer nos efforts sur les grandes enquêtes et les révélations en première partie de soirée. M6 nous donne les moyens de faire des docs de qualité qui font la différence.

LES DIRIGEANTS

V. REGNIER

DG de C Productions

COORDONNEES

89 Avenue Charles 

De Gaulle 

Neuilly-Sur-Seine

DATE DE CREATION

1996

PRODUCTIONS

«Capital», «Zone interdite», «Ca peut vous arriver», «Un jour, un doc»…