Virgin Media va aussi faire appel dans l’affaire BSkyB/ITV

    155

    L’opérateur britannique de télévision, téléphonie et Internet Virgin Media a annoncé lundi qu’il allait aussi faire appel de la décision du gouvernement d’obliger son concurrent BSkyB à réduire sa participation dans le groupe ITV, la jugeant quant à lui trop laxiste. Le groupe va déposer son appel ce lundi auprès de l’instance compétente, le tribunal d’appel de la concurrence (Competition Appeal Tribunal, CAT), qui a le pouvoir d’annuler les conclusions de la commission de la concurrence sur lesquelles le gouvernement s’est basé, et de lui demander de réexaminer le dossier. BSkyB (filiale à 39% de News Corp) avait acquis une participation de 17,9% dans le groupe britannique de télévision ITV en novembre 2006 pour 940 millions de livres (1,36 milliard d’euros), au moment même où son rival dans la télévision par câble Virgin Media venait d’approcher ITV en vue d’un rachat. L’irruption de BSkyB avait empêché tout rapprochement entre les deux groupes. «BSkyB a toujours agi dans le seul but d’empêcher l’émergence d’un concurrent plus sérieux, et ce à l’encontre de l’intérêt général», a affirmé Virgin Media dans un communiqué. Si le groupe a salué la principale conclusion de la Commission de la concurrence, selon laquelle l’entrée de BSkyB au capital d’ITV a conduit à réduire la concurrence, il juge que la solution qu’elle a préconisé, à savoir la réduction par BSkyB de sa participation à moins de 7,5%, n’est «pas adéquate». Le groupe considère que la meilleure solution serait la cession par BSkyB de «la totalité» de sa participation, a souligné une porte-parole du groupe. Virgin Media affirme également que la participation de BSkyB dans ITV a déjà «affecté matériellement» le pluralisme en matière d’information, une plainte que la Commission n’a pas retenue dans ses conclusions. Le ministre des entreprises John Hutton avait décidé fin janvier que BSkyB devrait réduire à moins de 7,5% contre 17,9% actuellement sa participation dans ITV, une décision sans surprise qui suivait une recommandation de la Commission de la concurrence. BSkyB a de son côté fait appel vendredi de cette même décision, la jugeant pour sa part injustifiée.