Y. BIGOT (TV5Monde) : «TV5Monde+, notre plateforme d’AVOD sera lancée à l’été 2020»

110

20 heures de direct. 18 villes à travers le globe. Des performances artistiques, des reportages et des rencontres. C’est le programme de «La Piste de la Francophonie» proposé par TV5Monde, le 26 septembre prochain. Rencontre Yves BIGOT, Directeur général de TV5Monde.

Diffusée pendant 20 heures sur TV5Monde, quelle est la vocation de «La Piste de la Francophonie» ?

C’est une opération spectaculaire où nous serons à l’antenne dans 18 villes francophones de la planète pendant 20 heures de direct. Nous organisons cet événement grâce à la mobilisation de toutes nos chaînes partenaires comme France Télévisions, la RTBF Belge/Suisse, Radio Canada mais aussi toutes les chaînes africaines y compris la CCTV chinoise. Nous voulons célébrer la langue française, sa vitalité, et celle des francophones. Chaque heure sera diffusée depuis une destination différente, produite en partenariat avec des chaînes locales. Cette édition débutera à Nouméa à 5 heures du matin avec le journaliste Patrick Simonin pour finir à Paris à 1 heure du matin le 27 septembre avec Guillaume Durand.

Quel est le coût global de l’opération ?

Près de 2,5 M€. Cette opération est financée par nos chaînes partenaires. 18 équipes de production sont mobilisées. 4 satellites de la flotte d’INTELSAT sont mis en place. Tous les signaux seront aiguillés vers la régie finale de TV5Monde à Paris pour une diffusion mondiale. Cette opération doit rester très événementielle pour éviter toute banalisation. C’est l’un des événements de l’année à la fois à Porto-Novo mais aussi à Dakar. En Égypte, le gouvernement a débloqué un budget spécifique pour la mise en place de l’émission.

TV5Monde touche 364 millions de foyers dans le monde. Pouvez-vous progresser ?  

C’est l’un de nos objectifs ! Quand je suis arrivé à TV5Monde il y a 6 ans, il y avait 212 millions de foyers qui recevaient la chaîne. Financée par la France, la Suisse, le Canada, le Québec et la fédération Wallonie-Bruxelles, TV5Monde est par nature en synergie avec ses télévisons partenaires, dont elle fait rayonner les programmes partout dans le monde. Nous sommes aussi l’opérateur officiel de l’Organisation internationale de la francophonie. Notre diffusion est ainsi garantie dans les 84 États membres. On progresse aujourd’hui avec notre chaîne jeunesse en Afrique qui touche 18 millions de foyers.

Dans quel territoire la chaîne est-elle le plus regardée ?  

Nous sommes très suivis en République Démocratique du Congo. Et l’une des bonnes surprises depuis deux ans est de voir la progression spectaculaire de nos audiences en Inde, grâce au sous-titrage en anglais. Pour mémoire, nos 9 chaînes généralistes, culturelles, francophones et 3 chaînes thématiques sont disponibles auprès de 364 millions de foyers sur l’ensemble de la planète. On mesure notre audience dans 24 pays.

D’autres événements à venir ? Nous allons couvrir les élections en Tunisie, en Suisse et au Canada. Nous partons tourner le magazine «300 millions de critiques» à Dakar au Musée des Civilisations Noires mais aussi au Musée d’art contemporain de Montréal en novembre. Nous serons présents à la 36ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie qui se tiendra en Principauté de Monaco les 30 et 31 octobre 2019. On travaille aussi sur le lancement à l’été 2020 de la plateforme de vidéo à la demande gratuite francophone TV5Monde+. Le catalogue est en cours de constitution et nous avons lancé un appel d’offre concernant les prestataires techniques.