G. LEYMERGIE (BBC Studios France) : « Il va y avoir de vraies nouveautés cette année dans Danse avec les stars »

142

TF1 proposera le samedi 21 septembre prochain le lancement de la dixième saison de son programme «Danse avec les stars». Cette saison est marquée par de nombreuses nouveautés. L’occasion pour média+ de faire le point avec Géry LEYMERGIE, Directeur Général Adjoint Contenus France Productions chez BBC Studios France .

media+

Quelle est votre feuille de route pour cette dixième saison ?

Géry LEYMERGIE

Nous allons consolider les bases de l’an passé et continuer dans notre stratégie de renouvellement du programme. L’année dernière a été marquée par un véritable changement. L’arrivée de Camille Combal en est le premier exemple. Mais l’humeur générale de l’émission a changé. C’est une compétition sportive mais un divertissement chaleureux aussi. Cette année, nous allons continuer les soirées thématiques et évidemment préparer une soirée spéciale pour les 10 ans du programme. Nous ne pouvons rien dire de plus pour laisser la surprise aux téléspectateurs mais il va y avoir de vraies nouveautés.

media+

Le programme existe dans plusieurs pays. Quelle est la spécificité de «Danse avec les stars» à la française ?

Géry LEYMERGIE

L’émission existe dans plus de 55 pays. Il s’agit du programme le plus diffusé dans le monde. La version française mixte le meilleur de ce qui se fait en Angleterre, l’attachement aux candidats et aux danseurs, et ce qui se fait aux Etats-Unis, le show. En Angleterre, le programme est très puissant puisqu’il est suivi par près de 10 millions de téléspectateurs chaque samedi.

media+

Quels sont vos objectifs d’audiences pour cette saison ?

Géry LEYMERGIE

En effet, la saison 9 a eu un excellent démarrage puisque l’émission a réuni en audience J+7, 5,2 millions de téléspectateurs et 24,7% de pda. L’émission est arrivée très largement en tête des audiences et a rassemblé l’ensemble de la famille avec 39,4% de pda auprès FRDA-50, 39,2% de pda auprès des 15-24 ans, 40,8% de pda auprès des 15-34 ans et 43,3% de pda sur les enfants de 4 à 10 ans. Notre objectif est évidemment de faire aussi bien pour cette dixième saison. Nous arrivons à faire venir un public jeune, c’est une véritable fierté. De plus, cette cible est très connectée aux réseaux sociaux le samedi soir. Ils réagissent, commentent et font des pronostics sur la compétition.

media+

Dix semaines de directs nécessitent un budget important. Etes-vous satisfait du budget ?

Géry LEYMERGIE

«Danse avec les stars» est un véritable marathon intense. Près de 250 personnes travaillent non-stop pour l’émission. Ils vivent avec l’émission et pour beaucoup, ils sont fidèles depuis le début du programme. C’est long et fatigant mais nous offrons un show en direct comme il n’existe plus. Cette émission est là pour durer, j’y crois. Concernant le budget, TF1 nous offre les moyens nécessaires de faire de beaux shows.

media+

Tous les ans, les critiques fusent sur le casting. Que répondez-vous ?

Géry LEYMERGIE

J’entends cette critique depuis 4 ans. Le casting est simple : il y a des artistes connus et d’autres que le public va découvrir. Mais ce n’est pas une fatalité. C’est au contraire un très bon mixte. Prenons l’exemple de Clément Ramiens : peu de gens le connaissait. Aujourd’hui, sa notoriété est forte. L’objectif du casting est de trouver un ensemble de personnes qui puissent parler à tout le monde. Telle est l’une des promesses de l’émission. C’est ainsi que nous avons Liane Foly, Linda Hardy, Azize Diabaté ou encore Moundir.