«Nouvel Observateur»: plus de petites annonces roses

    400

    Il  n’y  aura  désormais  plus  de  petites annonces  roses  dans  les  pages  du «Nouvel  Observateur»,  a-t-on  appris samedi   auprès   de   la   direction   de l’hebdomadaire,  qui  a  confirmé  une information du journal «Marianne». «C’est une décision de Laurent Joffrin (directeur  du  «Nouvel Observateur», NDLR)  et  qui  prend  effet  dès  le prochain  numéro»  qui  sort  jeudi,  a expliqué la direction. «La rédaction y était opposée depuis longtemps, mais c’est  une  page  (de  petites  annonces) qu’on ne voyait plus, à laquelle on ne faisait plus attention», a-t-on expliqué de  même  source.  «Puis  cela  a  été soulevé par le «Petit journal» de Yann Barthès, et Laurent Joffrin a décidé de la supprimer». Mercredi soir sur le plateau du «Petit journal» (Canal+), Yann Barthès avait montré  qu’un  article  consacré  aux rapports   entre   joueurs   de   football et  call  girls  (inclus  dans  un  dossier intitulé   «Pouvoir   et   prostitution») voisinait  avec  la  page  des  petites annonces roses. Le présentateur avait également   lu   le   contenu   de   deux annonces  proposant  de  la  «détente naturiste»  et  «un  massage  naturiste» devant un Laurent Joffrin visiblement un peu gêné.