A Bouc-Bel-Air, la mairie prend le contre-pied de la série coréenne ultra-violente «Squid Game»

10
Pour prendre le contre-pied de la série coréenne ultra-violente «Squid Game», qui commençait à envahir les cours de récréation de ses écoles primaires, la mairie de Bouc-Bel-Air a organisé une semaine de «Cop’s Game». «On s’est aperçu que les enfants voyaient cette série sud-coréenne et qu’en fait ils étaient marqués par ça»,…

Le contenu de cet article est payant.
Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier
Cliquer sur le bouton "Ajouter au panier" ci-dessous


4.50 Ajouter au panier