A. MARCASSUS (DMLS TV) : « Nous travaillons actuellement autour d’un projet sur Michel Polnareff pour France Télévisions »

939

Ce lundi 14 novembre 2022, Les Inconnus sont à l’honneur sur TF1 avec la fiction «Tous Inconnus» (DMLS TV). Près de 60 artistes rejouent les sketchs culte des trois humoristes. L’occasion pour média+ d’évoquer ce programme, mais aussi les projets à venir, avec Anne MARCASSUS, Co-Présidente avec Mathieu Vergne de DMLS TV

Pour la fiction «Tous Inconnus», quelle a été votre feuille de route ?

Dans cette fiction inédite, «Tous Inconnus», les trois humoristes sont de nouveau réunis dans un programme pour le moins étonnant. Un matin, Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus ont la désagréable surprise de découvrir que personne ne les reconnaît et que le groupe d’humoriste n’a jamais existé. Au fil de l’histoire, ils découvrent que leurs sketchs et chansons culte existent bel et bien, mais qu’ils ont été interprétés par d’autres artistes. Pour cette fiction, 19 sketchs seront revisités par près de 60 artistes. Nous avons pris la décision de n’apporter aucune touche de modernité. Les costumes et les décors sont les mêmes, seule l’interprétation diffère.

Comment s’est déroulé le tournage ?

Le tournage de «Tous Inconnus» s’est déroulé comme un film. J’ai l’habitude de produire de la variété, là, le projet était un vrai défi. Mais un vrai plaisir aussi. Il a fallu entre 3h et 4h de tournage par sketch. Nous avons ensuite tourné les scènes avec les inconnus, pendant 2 jours.

Les Inconnus seront doublement à l’honneur sur TF1 avec un documentaire…Qu’en est-il ?

Le documentaire est prévu pour une diffusion en 2023. Exit la fiction, nous raconterons cette fois-ci la véritable histoire des trois humoristes. L’émotion est très présente, puisqu’ils ne s’étaient pas retrouvés ensemble depuis très longtemps. Des professionnels ayant travaillé avec Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus viendront aussi témoigner face à la caméra.

DMLS TV est coproducteur de la «Star Academy». Quel premier bilan en tirez-vous ?

Le premier bilan est évidemment très positif. Le casting est très bon, et le corps professoral s’impose de plus en plus. Nous avons réussi à faire revenir ce programme culte, et ce, malgré la nostalgie de la «Star Academy». Nous dresserons un bilan plus approfondi dans quelques semaines, mais pour le moment nous sommes satisfaits aussi des audiences. Les audiences de la Quotidienne sont en progression constante. Sur toutes les cibles, les scores sont assez impressionnants.

Comment se prépare le prochain show des «Enfoirés» ?

Nous travaillons activement sur le prochain concert des «Enfoirés». Nous avons déjà l’intro et la fin du show, ainsi que les chansons. Le casting se finalise, nous attendons encore des réponses de certains artistes. Le public sera présent, nous en sommes très heureux. À noter que nous poursuivrons nos petites fictions dans les coulisses, et que nous proposerons moins de sketch en plateau.

Quels sont vos autres projets ?

Nous travaillons actuellement autour d’un projet sur Michel Polnareff pour France Télévisions. Pour W9, nous préparons deux autres numéros de notre collection «L’énigme». Enfin, pour TF1, de prochains tournages de «La Chanson Secrète» et «Duos Mystères» sont attendus pour 2023.