A. MEUNIER (Groupe Hervé Hubert) : « Nous avons renforcé la sécurité et les leurres pour que rien ne filtre sur Mask Singer »

116

MEDIA +

Retour de «Mask Singer» samedi 17 octobre sur TF1. Comment avez-vous abordé cette 2ème saison ?

Anthony MEUNIER

Les saisons 2 sont toujours considérées comme un gros enjeu pour les producteurs. Comme il n’y a plus d’effet de surprise, il faut donner envie aux téléspectateurs d’assister à un spectacle aussi puissant que la saison 1. Nos équipes ont travaillé quasiment une année entière. Au-delà du renouveau des 12 costumes et personnages, nous avons mis en place un duo de personnalités. Ensuite, nous avons mis le paquet en matière de show. Les mises en scène ont été upgradées grâce au talent des 400 personnes qui travaillent sur l’émission. TF1 comme moi voulons que «Mask Singer» soit le programme où l’on innove et où tout est possible. Le spectacle est un cran au-dessus par rapport à la saison 1. L’intégralité du sol est composée d’écrans, les scénographies ont été poussées avec des tableaux parfois composés de 12 danseurs et acrobates. En saison 2, nous ne pouvions plus être linéaires.

MEDIA +

Cela signifie-t-il que vous avez revu la mécanique ?

Anthony MEUNIER

Oui, il fallait surprendre le public à chaque épisode avec une grosse nouveauté. En épisode 2, une star internationale participe au programme. C’est un peu le fil rouge de l’épisode et elle se démasque le soir même. Nous intégrons en émission 3 le personnage du corbeau qui va fournir des indices supplémentaires aux enquêteurs et téléspectateurs. C’est un nouveau ressort du jeu. Et encore beaucoup d’autres surprises à chaque épisode comme des messages des proches des célébrités, des duos avec des personnages de la saison 1, ou encore des indices sur les costumes eux-mêmes. Nous avons également beaucoup travaillé pour que l’enquête soit plus accessible et progresse davantage grâce aux indices.

MEDIA +

La «faiblesse» du casting l’année dernière a été souvent pointée du doigt. Comment avez-vous réagi ?

Anthony MEUNIER

Je m’inscris en faux sur le fait que le casting de la saison 1 n’ait pas été au niveau. Nous avons réussi à avoir des personnalités qui parlaient à toute la France. Mais en effet, les plus jeunes n’avaient pas de personnages de leur âge. En saison 2, nous faisons en sorte de répondre à cette critique avec un casting plus large, globalement plus jeune. Au vu de la qualité du programme et de ses audiences (5,23 millions de téléspectateurs et 26,5% de pda en moyenne en saison 1), le casting a été plus facile à monter. Avec la crise sanitaire, les personnalités ont aussi plus de disponibilités dans leurs agendas.

MEDIA +

Quel coût pour la fabrication des costumes ?

Anthony MEUNIER

Cela oscille entre 25.000 et 50.000 € le costume. Certaines pièces demandent 3 mois de travail pour une main-d’œuvre de 15 personnes. Les costumes sont faits sur mesure. Nous travaillons avec deux ateliers. Nous avons renforcé les effectifs cette année puisque les locaux ont été fermés durant le confinement. Tous les costumes sont ensuite conservés. Nous participons à certaines opérations dans les hôpitaux pour enfants avec les personnages par exemple.

MEDIA +

Avez-vous acquis d’autres formats internationaux ?

Anthony MEUNIER

Nous travaillons sur «The Big Show», un format BBC qui existe depuis 5 saisons en Angleterre et qui est leur plus gros carton après «Danse avec les stars». On espère réussir à vendre le format en France car il est totalement dans l’air du temps, les téléspectateurs ont envie de rire en famille. Nous le pitchons aux diffuseurs actuellement. Nous avons également pris les droits de «Tabou», un format qui traite par l’humour tous les tabous de la société, du handicap au racisme. L’émission fait des scores extraordinaires dans plusieurs pays, et j’adorerais réussir à la faire arriver à l’antenne en France.

MEDIA +

Quid des «Reines du shopping» sur M6 ?

Anthony MEUNIER

La venue de Roselyne Bachelot à la rentrée a fait une belle com’ pour lancer le retour des inédits, puisque cela faisait 6 mois que nous étions en rediffusion avec le confinement. Par chance, nous avions passé du temps à renouveler le format et toutes ses nouveautés plaisent au public puisque l’émission cartonne depuis la rentrée en étant leader sur les cibles commerciales. Par exemple, désormais, chaque jour, Cristina Cordula rencontre la candidate à la fin de son shopping, et ça fonctionne bien.

LES DIRIGEANTS

H. HUBERT

CEO

A. MEUNIER

DG

COORDONNEES

22, Avenue d’Eylau 75116 Paris

DATE DE CREATION

1994

PRODUCTIONS

«Mask Singer» (TF1) ; «Les Reines du Shopping» (M6); «Joker» (France 2);…