J. THÉRY (Arcom) : «En 2023, près de 6 écrans permettant de regarder des vidéos présents dans les foyers français»

168

Jeudi 25 avril 2024, l’Arcom a présenté son observatoire de l’équipement des foyers en France métropolitaine, pour le 2e semestre 2023. L’occasion pour media+ d’évoquer les différents résultats avec Juliette THÉRY, membre du collège de l’Arcom et présidente du groupe de travail « Édition et distribution des services de télévision et de médias audiovisuel à la demande ».

media+

Comment sont équipés les foyers français en matière d’écrans ?

Juliette THÉRY

L’Observatoire de l’équipement des foyers nous permet d’avoir un très bon éclairage sur le taux d’équipement des différents publics et sa manière d’accéder à la télévision et à la radio. En 2023, près de 6 écrans permettant de regarder des vidéos étaient présents dans les foyers français. Le téléviseur (90%) et le smartphone (89,1%) sont les deux équipements les plus répandus devant l’ordinateur (86,9%) et la tablette tactile (47,4%). Même si la présence du smartphone progresse, la place du téléviseur reste prééminente et témoigne de l’attachement des Français à cet écran. C’est encore derrière un écran de télévision qu’on se réunit pour suivre de grands événements fédérateurs, comme par exemple la Coupe du monde de football ou les Jeux Olympiques et Paralympiques.

media+

Comment les Français ont-ils accès à la TV ?

Juliette THÉRY

Aujourd’hui, près de 50% des foyers reçoivent exclusivement la télévision par internet. Ce chiffre s’explique notamment par le déploiement massif de la fibre sur notre territoire. Entre 2017 et 2023, le pourcentage de foyers ayant recours à la fibre pour accéder à une réception internet de la télévision, a bondi en passant de 12.7% à 48.7%. Cet attrait pour la télévision via internet ne doit pas faire oublier les 18,4% de foyers qui reçoivent uniquement la télévision via la TNT. Ce mode de diffusion reste essentiel pour une partie des Français, du fait de sa gratuité, et de sa couverture, y compris dans les zones isolées ou montagneuses. Près de 36% des foyers, qui ne disposent que de la TNT pour accéder à la télévision, disent d’ailleurs être satisfaits de la qualité de réception qu’offre ce mode d’accès et ne pas souhaiter en changer.

media+

L’attrait des foyers français pour la télévision connectée ne faiblit pas, quels usages en font-ils ?

Juliette THÉRY

L’équipement en télévision connectée continue en effet de progresser (+10.1 points en 5 ans) et concerne dorénavant près de 9 foyers équipés TV et accédant à internet sur 10. Le premier usage reste le visionnage de télévision en direct, toutes catégories d’âge confondues. Le visionnage de programmes en replay et le visionnage en SVOD suivent. C’est le constat d’une télévision de plus de plus intermédiée par les fabricants de téléviseurs connectés, mais aussi les fournisseurs d’accès à internet, ou les magasins d’applications, qui a conduit le législateur, puis l’Arcom à adopter des dispositions destinées à assurer une visibilité appropriée des services dits d’intérêt général sur les écrans connectés, notamment sur les pages d’accueil des «SmartTV».

media+

Qu’en est-il de la radio ? Comment les foyers français sont-ils équipés et comment écoutent-ils la radio ?

Juliette THÉRY

99% des Français ont un équipement qui permet d’écouter la radio. C’est tout à fait considérable. Dans notre Observatoire, on constate que les appareils dont l’usage premier n’est pas l’écoute de la radio, progressent assez fortement, en comparaison à ceux exclusivement dédiés à cette utilisation. Cet écart s’explique par la progression des supports multimédias notamment les smartphones ou les enceintes connectées. Celles-ci ont par exemple progressée de 2.6 points quand le transistor a reculé d’environ 8 points entre 2022 et 2023. L’autoradio (FM) est quant à lui encore aujourd’hui, le support numéro un pour écouter la radio (65.4% des équipés le citent comme l’un de leurs trois premiers supports d’écoute). Ce pourcentage nous montre bien que si l’écoute de la radio via internet progresse, celle-ci se fait encore majoritairement par la voie hertzienne (FM ou DAB+).