F. BÉLIER (La Fabrique des Formats) : «Le Groupe M6 est le diffuseur le plus investi avec 41% des nouveaux formats à l’antenne en 2023»

179

Jeudi 25 avril 2024, La Fabrique des Formats a présenté la 6ème édition de son étude sur le marché des formats pour l’année 2023. L’occasion pour média+ de décrypter ses données avec Fiona BÉLIER, Directrice générale La Fabrique des Formats.

 

media+

Que représente la part de formats de création dans les nouveaux lancements en 2023 ?

Fiona BÉLIER

Sur l’année 2023, 34 nouveaux formats ont été lancés (-16 vs 2022). Dans le détail, on constate 20 créations (+2% vs 2022), 10 adaptations, 3 spin-off et 1 reboot. Autre élément de notre étude, ces formats connaissent une meilleure longévité avec 15 programmes dépassant les 10 épisodes diffusés. Des paris plutôt gagnants pour l’année 2023, marquée par la reconduction de formats qui étaient des reboots en 2022.

media+

Quel est le genre de ces nouveautés lancées en 2023 ?

Fiona BÉLIER

Parmi les nouveautés de cette année 2023, nous avons vu apparaître des formats de dating («Cosmice Love», «Ma mère, ton père, l’amour et moi»), mais également de nouvelles recherches sur les jeux. À l’instar de «100% logique» lancé en 2022, France Télévisions teste deux nouvelles mécaniques : «The Floor» et «Votre vie en jeux». Concernant la programmation, deux éléments sont à noter. D’une part, la période estivale comme laboratoire pour le lancement de nouveaux formats feuilletonnant comme «Nos vacances en camping-car», «La route des coffres» ou encore «La photo parfaite». D’autre part, la fin d’année comme seconde période de programmation de nouveaux divertissements comme «The Floor» ou «Destination X».

media+

Dans ce marché, quel est le profil des producteurs ?

Fiona BÉLIER

Le Groupe Banijay, notamment à travers sa filiale Endemol, est le premier groupe de production de ces nouveaux formats. On note également une progression sensible des filiales de groupes étrangers, en particulier sous l’impulsion d’ITV Studios, qui produit cinq nouvelles adaptations en 2023, dont trois pour le Groupe M6. À noter d’ailleurs que les trois grands groupes Banijay, Mediawan et Satisfaction représentent 44% du marché de nouveaux formats. Un chiffre constant par rapport à 2022.

media+

Les diffuseurs prennent-ils des risques en matière de nouveaux formats ?

Fiona BÉLIER

Comme en 2022, le Groupe M6 est le diffuseur le plus investi : il met à l’antenne 41% des nouveaux formats et 38% des nouveaux formats de création française. France Télévisions est en léger recul avec 9 nouveautés en 2023, dont 7 formats de création, contre 16 nouveautés en 2022, dont 9 créations. De son côté, le Groupe TF1 confirme sa baisse (-4 points vs 2022) avec 6 formats, dont 3 créations (+1 vs 2022). À noter que, même si RMC découverte n’apparaît plus dans le classement, une part importante des nouveautés de 2022 ont été reconduites en 2023.

media+

Les formats français s’exportent-ils à l’international ?

Fiona BÉLIER

Comme en 2022, le format de Satisfaction «Vendredi tout est permis» reste le format français le plus exporté cette année avec 7 ventes. De son côté, la série de fiction «Dix pour cent» poursuit son beau parcours à l’international et occupe la deuxième place avec 5 ventes. Enfin, «Les rencontres du Papotin», porté par le succès critique et public, fait son entrée dans le classement avec 4 ventes. Du côté des territoires, la Belgique, l’Espagne et la Suède sont les pays qui ont acheté le plus de formats français en 2023, chacun trois formats.