BELLEROSE (France Télévisions) : «Le budget alloué au Festival La 1ère est de 880.000 euros»

102

Le pôle Outre-mer de France Télévisions innove et propose du 30 mai au 2 juin 2024 à Marseille, le Festival La 1ère. L’occasion pour media+ d’évoquer cette initiative avec Alex BELLEROSE, Directeur éditorial de Mayotte La 1ère (France Télévisions).

media+

À quels objectifs répond la création du Festival La 1ère ?

Alex BELLEROSE

Du 30 mai au 2 juin 2024, la ville de Marseille accueillera la première édition du Festival La 1ère. Initié par le pôle Outre-mer de France Télévisions, en partenariat avec la Friche la Belle de Mai, ce grand rendez-vous invite à la convergence entre la pluralité culturelle des Outre-mer, de l’Hexagone et du monde. La thématique est forte : faire commun, et penser le multiple. Qu’il s’agisse de littérature, de spectacle vivant, d’art plastique, de gastronomie, de production audiovisuelle ou de musique, le Festival La 1ère conjuguera innovation, force créative et métissage fécond.

media+

Quel est le programme mis en place ?

Alex BELLEROSE

Avec le Festival La 1ère, l’idée est de proposer quatre jours de fête aux côtés de nombreuses références du monde culturel ultramarin et hexagonal. Au programme de ces quatre jours de festivités : des représentations du percussionniste Roger Raspail, une présentation de la référence des arts culinaires Zamzam Zoubert, une performance scéniques de Joey Starr… Présente pour assurer la clôture du festival, la danseuse Sisley Loubet, qui a performé lors des Grammy Awards ou encore lors de la mi-temps du SuperBowl, a tenu, à l’occasion de ce festival, à faire un focus sur la tradition.

media+

Pour ce festival, quel est le dispositif éditorial de France Télévisions ?

Alex BELLEROSE

Tous les moments forts de la première édition du Festival La 1ère seront captés et seront par la suite diffusés sur notre plateforme en ligne, ou via Culturbox. Le pôle radio sera aussi présent pour s’imprégner de l’ambiance et sonder les visiteurs. À noter aussi une délocalisation de l’émission «Outremer.lemag» depuis Marseille. Nous allons aussi produire une collection de podcasts.

media+

Allez-vous profiter de cet espace pour présenter votre offre documentaire ?

Alex BELLEROSE

L’offre documentaire de France Télévisions est riche et complète ! À l’occasion du Festival La 1ère, nous allons mettre en lumière ces contenus avec des rediffusions, mais aussi des diffusions, à découvrir dans l’enceinte de la Friche la Belle de Mai. Pour cette première édition, avec pour thème Les Grandes Figures, 16 documentaires seront projetés. Certains seront suivis d’un débat.

media+

Quel est l’investissement financier lié au Festival La 1ère ?

Alex BELLEROSE

Le budget alloué au Festival La 1ère est de 880.000 euros. La grande majorité de la programmation sera en accès libre, les soirées seront proposées à un tarif de 5 euros. Deux événements seront payants : le spectacle de danse et le spectacle de théâtre, dont les recettes seront reversées à une association. De plus, nous avons mis en place un tarif responsable : le prix sera choisi par le public. Une stratégie qui répond à notre objectif principal : construire des ponts culturels et participer à la dynamique de visibilité des Outre-mer. Bien entendu, l’idée est de pouvoir pérenniser ce Festival.