Bruno GASTON,Directeur de l’Antenne de France 4

    126

    Entretien avec Bruno Gaston, Directeur de l’antenne de France 4.

    MEDIA +
    L’audience de France 4 a progressé de 70% en une saison. Comment comptez-vous garder le cap ?
    BRUNO GASTON
    Pour cette rentrée 2010-2011, nous misons sur les rendez-vous documentaires et l’installation – dès le 6 octobre – de la case «Ultr4-Violet» en 2ème partie de soirée avec la diffusion d’un film intitulé «Récidivistes- Chroniques de la délinquance ordinaire» (Flair Production). Par ailleurs, nous continuerons de proposer des documentaires en Prime Time à travers la case «Nouveaux Regards» avec «Le Désespoir est dans le pré» (Story Box Press) ou encore «Qui a peur de l’Islam ?» (On y Va !média). Enfin, nous programmerons des feuilletons documentaires de 6X52′ sur l’école de la comédie musicale avec «Pleure Pas, Chante !» (909 Productions), ou encore un focus de 4X52′ sur les «Médecins de demain» (Tony Comiti Productions).

    MEDIA +
    Toujours plus proche des 15-35 ans, France 4 propose également de nouveaux magazines…
    BRUNO GASTON
    Nous lançons en effet deux nouveaux magazines : «Certains l’aiment show» (EDEN), un nouveau talk-show bimestriel en direct et en Prime Time mené par Stéphanie Renouvin qui rejoint l’équipe de France 4. Marie Sophie Lacarau quant à elle animera «Génération Reporters» (France Télévisions) qui proposera 80% de reportages inédits sur les grands thèmes de l’actualité.

    MEDIA +
    «Questions de Générations» avec Samuel Etienne n’apparait plus dans la grille des programmes. Pourquoi l’avoir arrêté ?
    BRUNO GASTON
    J’ai décidé d’arrêter «Questions de Générations» après deux saisons de diffusion parce que j’avais le sentiment d’avoir fait le tour du format. Il faut savoir passer à autre chose pour mieux rebondir.

    MEDIA +
    Après l’arrêt de «La Porte ouverte à toutes les fenêtres», un nouveau jeu devait faire son apparition pour le dernier trimestre 2010. Qu’en est-il ?
    BRUNO GASTON
    Il s’agit d’une réflexion qui n’a pas abouti. En revanche, je suis convaincu qu’il nous faudra un jeu sur France 4. Nous n’avons pas encore trouvé la bonne formule.

    MEDIA +
    France 4 ne dispose-t-elle pas d’un catalogue de séries télévisées de second choix ?
    BRUNO GASTON
    C’est une question cruelle mais assez juste ! Sur les séries de Prime Time, nous commençons à nous mettre à niveau. De ce fait, la saison 3 de «Heroes» (25X45′) est en phase avec la chaîne, tout comme «Being Human» (6X52′), ou encore la 5ème saison de «Doctor Who» (13X52′). Nous proposerons par ailleurs en 2011 la série «Sherlock» (3X90′) qui revisitera les aventures de Sherlock Holmes.

    MEDIA +
    En matière de divertissement, France 4 demeurera-t-elle plus sage que sa concurrente NRJ12 qui s’adresse aussi aux jeunes ?
    BRUNO GASTON
    NRJ12 est une chaîne très cohérente mais elle ne ressemble en rien à France 4. En ce qui concerne le divertissement du service public à destination des moins de 35 ans, on ne peut pas tout s’autoriser. A cet égard, nous proposons des divertissements décalés et déjantés à l’instar de «Kif TV» (GF Productions), un programme de caméras-cachées diffusé quotidiennement à 20h00 et mené de main de maître par Anne-Gaëlle Riccio. Sur les unitaires de divertissement, nous programmerons entre autres «Bêtes à Concours» (Fremantle) sur les concours mondiaux les plus déjantés, «Drôle d’état» (La Grosse équipe) sur les gaffes des politiques ou «La Grande Soirée du Détournement» (Boxeur de Lune Production).

    MEDIA +
    Quels objectifs concernant la programmation comptez-vous réaliser d’ici 1 an ?
    BRUNO GASTON
    L’enjeu réaliste pour la chaîne sera de lancer une fiction originale. En parallèle, nous devrions retravailler l’Access de France 4.