C. BEAUGRAND (TF1) : «Côté radio, le projet de fusion entre TF1 et M6 pourrait rouvrir des portes»

25

Ce lundi 9 mai 2022, Christophe Beaugrand présente, depuis l’auditorium du Groupe TF1, la première édition du Forum des Jeunes de la fondation Le Refuge. L’occasion pour média+ d’échanger avec l’animateur du Groupe TF1, d’évoquer son engagement, mais aussi ses projets à venir.

Depuis l’auditorium du Groupe TF1, vous aller présenter la première édition du forum des Jeunes de la fondation Le Refuge. Qu’en est-il ?

Ce lundi 9 mai 2022, à 16h, je présenterai le premier rendez-vous du Forum des Jeunes de la fondation Le Refuge, dont je suis le parrain, depuis l’auditorium du Groupe TF1. À cette occasion, nous présenterons les résultats d’une l’enquête BVA sur l’état des LGBT-phobies chez les jeunes, des témoignages d’anciens jeunes et une table-ronde. Par la suite, nous serons présents le 23 mai à Lyon, le 31 mai à Toulouse, le 08 juin à Nice, puis le 20 juin à Strasbourg.

Quel bilan tirez-vous de votre livre «Fils à papa(s)» ?

Je suis impressionné par la durée de vie de ce livre. Énormément de lecteurs et lectrices ont été touchées par mon histoire. Avec plus de 18.000 ventes, c’est un succès. J’ai été approché par des sociétés de production pour adapter ce livre en fiction. Nous sommes encore dans une phase de réflexion. TF1 est aussi curieux de ce projet. Raconter cette histoire en fiction peut intéresser un autre public.

Début avril, le tournage de la saison 7 de «Ninja Warrior» s’est terminée. Comment s’est-il déroulé ?

Ça été le pire tournage de l’histoire de «Ninja Warrior». Nous avons dû faire face à de très mauvaises conditions météorologiques, et ainsi décaler de plusieurs jours le tournage. Cette saison 7 a été un accouchement dans la douleur, mais c’est un très beau bébé que nous avons hâte de présenter aux téléspectateurs. À noter que cette année, un documentaire sur les coulisses devrait être proposé sur MyTF1.

Qu’en est-il de votre présence sur LCI ?

J’ai la chance d’avoir une double casquette au sein du Groupe TF1 : animation et information. Après avoir présenté «Le Brunch de l’Info» sur LCI, j’ai l’opportunité, aujourd’hui, d’être aux commandes des «Matins Week-end», toujours sur LCI, avec Anne-Chloé Bottet. L’actualité est très chargée, mais passionnante. A noter que nous avons réalisé notre record de saison le weed-end du 19-20 février en rassemblant 169.000 fidèles, soit 4,7% de part de marché.

Avez-vous le temps de penser à d’autres projets ?

Mon petit garçon me prend beaucoup de temps…mais j’ai le temps de réfléchir aussi à de nouveaux formats et concepts, notamment pour alimenter l’offre numérique du Groupe TF1. J’ai notamment un projet en réflexion avec Karima Charni, ma chroniqueuse culture sur LCI et amie. De plus, le projet de fusion entre TF1 et M6 pourrait rouvrir des portes. J’ai des idées d’émissions radio en tête aussi. Mais il est encore un peu tôt pour en parler. En raison de cette fusion, l’environnement médiatique va changer. Enfin, je n’ai jamais pensé à faire de la comédie, mais je reçois de nombreuses propositions depuis quelques temps. Je ne me vois pas débuter cette nouvelle voie, chacun son métier…Il y a quelques années, Laurent Ruquier m’avait affirmé qu’il était convaincu que je ferai de la comédie un jour.

Le jury de la 4e saison de «Mask Singer» devrait évoluer. Avez-vous été approché pour rejoindre cette émission ? Je n’ai pas été contacté pour intégrer le prochain jury de «Mask Singer». J’ai entendu dire que la production recherchait un profil humoriste…j’ai beaucoup d’humour, mais ce n’est pas mon métier. Ceci dit, «Mask Singer» est très certainement une émission très amusante et intéressante à faire.