C. CAUQUELIN/P.E. FERRAND (CANAL+) : «Les Éclaireurs, c’est la coopération réussie entre le département documentaire et digital du Groupe CANAL+»

45

Le Groupe CANAL+ lance «Les Éclaireurs», son nouveau média dédié aux initiatives positives. Il donne la parole aux faiseurs de possibles, aux rêveurs audacieux, à toutes celles et ceux qui mettent en place des solutions concrètes pour un quotidien plus apaisé et durable. Entretien avec Christine CAUQUELIN, Directrice des chaînes Découverte & des Documentaires du Groupe CANAL+, et Pierre-Emmanuel FERRAND, Directeur Digital.

MEDIA +

Qui est à l’origine des «Éclaireurs», votre nouveau média ?

CHRISTINE CAUQUELIN 

Il s’agit d’une coopération réussie entre le département des documentaires et du digital du Groupe CANAL+. L’idée de départ était de proposer une collection documentaire hebdomadaire «Les Éclaireurs» qui s’adressait à un public plutôt jeune, préoccupé par la construction du monde de demain. Mais le confinement étant passé par là, toutes les productions se sont arrêtées. En l’occurrence, il nous a paru astucieux de créer un nouveau média dédié aux initiatives positives, qui propose par le biais d’un site (https://leseclaireurs.canalplus.com) et des réseaux sociaux, des formats aux écritures différentes.

MEDIA +

En quoi les écritures sont-elles différentes d’un support à l’autre ?

CHRISTINE CAUQUELIN 

L’écriture documentaire repose généralement sur le temps long, un temps plus réflexif, un moment où vous rentrez en profondeur dans un sujet (en 26 ou 52’). Mais quand vous vous adressez aux médias sociaux, vous avez besoin d’avoir un impact plus rapide à travers des programmes plus courts – puisque la consommation n’est pas la même. De ce fait, nous aurons d’un côté sur CANAL+ des collections documentaires qui vont arriver au fil de l’eau, en fonction de leur fabrication. Et de l’autre, un média continu qui permet de porter cette parole sur des sujets aussi variés que l’économie, l’agriculture, le progrès social ou l’écologie. C’est un maillage intéressant qui nous permet d’éditorialiser les programmes.

MEDIA +

Comment avez-vous structuré «Les Éclaireurs» sur la partie digital ?

PIERRE-EMMANUEL FERRAND 

Le point de départ a été l’axe éditorial défini pour l’antenne à travers ses documentaires. Ensuite, nous sommes allés chercher des experts, des éclaireurs, et des incarnations fortes pour mettre en lumière les initiatives à travers des portraits et des histoires inspirantes. Notre média «Les Éclaireurs» est donc un mixe entre des engagements de célébrités engagées comme Guillaume Canet, des experts qui partagent leur expertise et des gens moins connus qui trouvent des solutions concrètes pour un quotidien durable. A côté de cela, nous avons un suivi quotidien avec la publication d’articles autour d’initiatives sur le site, et qui permet de créer un lien avec la communauté et auprès d’un public plus jeune tout en faisant émerger des contenus qui seront diffusés à l’antenne. 

MEDIA +

Qui dit «Éclaireurs», dit documentaire incarné ?

CHRISTINE CAUQUELIN 

Pas forcément ! Dans notre série documentaire «Une Vie d’Écart», nous racontons les interactions intergénérationnelles d’une dizaine d’enfants de 5 ans qui rendent visite à dix résidents en maison de retraite, âgés de plus de 90 ans. Sur «Les Éclaireurs de l’Eau», on propose un voyage résolument optimiste, plein d’espoir et de réalisme, porté par des femmes et des hommes qui depuis plusieurs années agissent de par le monde pour apporter, préserver, dépolluer ou découvrir de nouvelles sources d’Or bleu. Nous sommes dans un traitement en arborescence. Nous travaillons aussi sur «Les Éclaireurs de la Santé» où nous allons donner la parole au professeur qui a inventé le cœur artificiel et qui essaie aujourd’hui de le miniaturiser. «Les Éclaireurs» sont des explorateurs de la dernière terre vierge qui reste à explorer, à savoir le futur.

MEDIA +

De quel volume de contenus disposez-vous ?

PIERRE-EMMANUEL FERRAND

Pour alimenter le média digital, des modules de 4’ sont fabriqués au fur et mesure. Ils sont là pour interpeller. C’est le raison pour laquelle nous n’avons pas créé «Les Éclaireurs» comme un corner sur myCANAL, mais comme un média à part entière, dans une logique d’accompagnement. Chaque semaine avec «L’Éclaireur de la semaine», une personnalité nous parle d’une initiative qui lui tient au cœur. De façon très régulière, il y aura «Les Petits Éclaireurs» avec des jeunes – de la génération de Greta Thunberg – qui font bouger les lignes. Nous mettons aussi en avant les initiatives du coin de la rue. Par exemple, nous avons produit une vidéo sur «Les justiciers masqués» sur un couple qui parcourt la France pour ramasser les masques qui trainent par terre. Nous allons également éditer des podcasts prospectifs.

MEDIA +

Et sur l’antenne de CANAL+ ?

CHRISTINE CAUQUELIN

Pour la nouvelle case régulière de documentaires en deuxième partie de soirée sur CANAL+, nous voulons mettre en lumière des personnes et des initiatives inspirantes. Une première série de 4X52’ a été diffusée, et trois autres collections sont en cours de production. Nous en lancerons d’autres, mais pour l’instant la situation sanitaire actuelle nous limite un peu. A terme, nous voulons produire une vingtaine de documentaires de 52’ par an sur cette thématique qui anime notre époque et qui peut donner à chacun les moyens d’impacter notre monde de manière positive.