Carrez (UMP) prône la réduction de la dotation à France Télévisions

403

Le rapporteur général du Budget à l’Assemblée nationale, Gilles Carrez (UMP), estime que puiser «320 millions d’euros» chez les opérateurs publics pour réduire les dépenses c’est «beaucoup» mais prône de réduire la dotation à France Télévision, mardi dans un entretien aux Echos. Interrogé sur le fait que Bercy veuille puiser 320 millions d’euros auprès de certains opérateurs publics dans le cadre du milliard d’économies supplémentaires recherché dans les dépenses publiques en 2012, M. Carrez répond: «C’est beaucoup». Le rapporteur général du Budget à l’Assemblée juge «notamment un peu surprenant de prélever 53 millions sur le budget de l’Agence de financement des infrastructures de transport, alors que les crédits font défaut pour financer les investissements programmés». M. Carrez émet en revanche le souhait de «réduire» la dotation budgétaire publique de France Télévisions car «le groupe bénéficie de recettes publicitaires plus importantes que prévu». Sur une autre piste envisagée pour trouver un milliard d’euros supplémentaires de dépenses, il dit «regretter» qu’en demandant «200 millions aux collectivités locales, on donne un coup de canif au contrat pluriannuel qu’il avait passé avec elles, mais ces économies ne sont pas hors de portée». Par ailleurs, la mesure sur l’alourdissement de la taxation des plus values immobilières, adoptée lors du collectif budgétaire début septembre, pourrait être retouchée, indique aussi le quotidien économique. Le projet de loi Finances 2012 doit être examiné mercredi en commission des Finances avant de commencer à être débattu la semaine prochaine dans l’hémicycle.