CNC : succès du cinéma français au Palmarès du 72ème Festival de Cannes

196
©FLORE MAQUIN / HANDOUT/EPA/MAXPPP - epa07507902 An undated handout picture made available by the Cannes Film Festival organization on 15 April 2019 shows the official poster for the 72nd Cannes Film Festival. The poster is the work of graphic designer Flore Maquin. Created by Philippe Savoir (Filifox), the shows late director Agnes Varda at age 26 shooting her first film. The Cannes Film Festival runs from 14 to 25 May. EPA-EFE/FLORE MAQUIN / HANDOUT HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES (MaxPPP TagID: maxpeoplefrfour528646.jpg) [Photo via MaxPPP]

Frédérique Bredin, Présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), félicite dans un communiqué de presse les lauréats de la 72ème édition du Festival international du film de Cannes, et remercie «très chaleureusement» Pierre Lescure et Thierry Frémaux.

«C’est une année exceptionnelle pour le Festival de Cannes, grâce une sélection artistique remarquable. Nous avons vu de très grands films, originaux, audacieux, engagés. Je suis très fière que la France, avec trois films, ait une si belle place au sein de ce palmarès ! Ce succès témoigne de la diversité et de la vitalité du cinéma français. C’est une nouvelle génération de créateurs qui est consacrée cette année», déclare Frédérique Bredin.

La Présidente du CNC tient à saluer la réalisatrice Mati Diop, lauréate du Grand prix pour son premier long métrage Atlantique. «C’est un premier film fort et poétique. Une fable sur le sort des migrants et la jeunesse de Dakar. Ce prix confirme l’importance de l’Avance sur recettes, aide emblématique du CNC, et décisive dans l’émergence de nouveaux talents», se réjouit Frédérique Bredin.

Frédérique Bredin félicite les lauréats du Prix du jury : «Ladj Ly réalise avec Les Misérables, son premier long métrage, une œuvre magnifique et poignante, qui porte un regard fort sur la société française», commente Frédérique Bredin.

Frédérique Bredin se réjouit par ailleurs que le film brésilien Bacurau de Kleber Mendoça Filho et Juliano Dornelles ait bénéficié du soutien du CNC, à travers l’Aide aux cinémas du monde.

Frédérique Bredin félicite très chaleureusement Céline Sciamma, qui remporte le Prix du scénario pour son film Portrait de la jeune fille en feu  soutenu par le CNC avec l’Avance sur recettes.

«Ce quatrième film confirme l’incroyable talent de cette cinéaste et illustre la place croissante des femmes dans le cinéma français», ajoute Frédérique Bredin. La Présidente du CNC salue le cinéaste palestinien Elia Suleiman pour It Must Be Heaven, qui a reçu une Mention spéciale du jury. «Ce film burlesque, poétique, engagé, a été soutenu par l’Aide aux cinémas du monde».

Elle tient enfin à féliciter le réalisateur guatémaltèque César Díaz, lauréat de la Caméra d’or pour Nuestras Madres. «Je suis heureuse que nous ayons soutenu avec l’Aide aux cinémas du monde ce très beau premier film. Sans l’aide de la France, ce film n’aurait sans doute pas pu voir le jour», commente Frédérique Bredin.

Au total, précise Frédérique Bredin, «sur les neuf films au palmarès, cinq ont été soutenus par le CNC : deux par l’Avance sur recettes et trois par l’Aide aux cinémas du monde. C’est un record. Notre modèle culturel fait de la France le pays qui soutient le plus les créateurs, en France et dans le monde».