Congrès mondial du mobile de Barcelone: 6 tendances et gadgets de l’édition 2015

459

Le Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone, grand-messe du secteur qui s’est achevée jeudi, a été dominé cette année par la réponse de Samsung à Apple, les débats sur la régulation du Web, les montres connectées et la future norme 5G.

SAMSUNG MISE SUR SES COURBES. Pour récupérer sa place de numéro un mondial des fabricants de smartphones fortement contestée par Apple en 2014, Samsung se devait de réagir. Le groupe sud-coréen a dévoilé deux nouveautés à Barcelone dont une «phablette», entre le smartphone et la tablette, le S6 Galaxy Edge, réponse directe à l’iPhone 6 Plus, qu’il espère voir se démarquer grâce à son écran incurvé des deux côtés et sa recharge sans fil.

LA 5G DEJA UN ENJEU MAJEUR. Pas attendue avant 2020 et sans définition précise pour l’instant, la future norme 5G est pourtant déjà au coeur des discussions. Le Chinois Huawei prévoit par exemple d’investir 600 millions de dollars en trois ans dans ce réseau, qui devra supporter entre autres le déploiement massif de l’internet des objets. Et l’Europe s’agite pour rester dans la course.

CASQUES DE REALITE VIRTUELLE. Le groupe taïwanais HTC a dévoilé son casque de réalité virtuelle Vive, un nouveau concurrent de l’Oculus Rift, filiale de Facebook. Les nouveaux modèles sont reliés aux contenus présents dans les smartphones, permettant de jouer à des jeux ou de regarder des vidéo à 360 degrés.

DES MONTRES CONNECTEES LUXUEUSES. Les montres connectées ressemblent de plus en plus… à des montres. Après les écrans rectangulaires et à affichage digital, la mode est aux cadrans, aux bracelets métalliques ou en cuir, qui rappellent plus l’horlogerie de luxe. C’est le cas du modèle Watch Urbane LTE du sud-coréen LG Electronics, compatible 4G sans avoir besoin d’être reliée à un smarphone. La Huawei Watch propose elle un verre saphir et 40 fonds d’écran interchangeables. Apple, grand absent de Barcelone, reste lui fidèle à un design plus moderne pour sa future Apple Watch, attendue en avril.

LA REGULATION DU WEB. La venue du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg dans la cité catalane a été l’occasion d’ouvrir le débat sur l’émergence possible d’un internet à deux vitesses – payant et très rapide ou gratuit et standard – si les fournisseurs d’accès étaient autorisés à moduler la bande passante. Le président du régulateur américain des télécoms (FCC), Tom Wheeler, a pour sa part défendu le maintien d’une «neutralité» du net, assurant qu’elle n’aurait pas de conséquences pour les entreprises du secteur.

OBJETS CONNECTES EN TOUT GENRE. Johnnie Walker a présenté une bouteille de whisky qui offre du contenu supplémentaire, recettes de cocktails etc, en scannant une puce. La société californienne Bluesmart a elle fabriqué une «valise intelligente» qui promet de réduire le stress des voyageurs. Elle peut être suivie en permanence via une application.