Des Saoudiens co-produisent le prochain film de Maïwenn, «Jeanne du Barry», avec Johnny Depp

105

Un festival saoudien et sa fondation ont annoncé la semaine dernière co-produire pour la première fois un film français, «Jeanne du Barry» de Maïwenn, un projet qui doit marquer le retour à l’écran de Johnny Depp. «Nous espérons que cette collaboration va renforcer les liens entre les cinémas saoudiens et français» et que ce projet sera «le premier des nombreux films internationaux que nous pouvons soutenir qui plaide pour les réalisatrices», a déclaré dans un communiqué Mohammed al Turki, dirigeant du Red Sea International Film Festival, le festival de cinéma saoudien associé à cette fondation, Red Sea Film Foundation. Aucun montant n’a été précisé et la société française de production du film, Why Not, n’a pas souhaité répondre aux questions sur ce soutien venu d’une monarchie ultraconservatrice, pointée par les défenseurs des droits humains et où les cinémas étaient encore interdits jusqu’en avril 2018. Selon le communiqué, les Saoudiens feront office de producteurs exécutifs. Le film, tourné en France et actuellement en post-production, explore la figure de Jeanne du Barry, la favorite du roi Louis XV, qui sera interprétée par la réalisatrice elle-même. Le film est attendu aussi car il marque le retour sur les écrans de l’acteur américain Johnny Depp. L’ancienne star de «Pirates des Caraïbes» interprète le souverain français, aux côtés d’acteurs français comme Pierre Richard, Benjamin Lavernhe, Noémie Lvovsky ou India Hair. Le film n’a pas encore de date de sortie en France, et doit ensuite être diffusé par Netflix. Le «Red Sea International Film Festival» a été inauguré en 2021 à Jeddah avec pour objectif de faire du cinéma une nouvelle industrie lucrative pour le royaume, et explique avoir déjà aidé à la production de 170 films dans le monde arabe et en Afrique.