Données publiques des administrations : utilisation libre et gratuite

508

La mission interministérielle Etalab, chargée de mettre en place un portail unique pour publier les données publiques, a annoncé mardi la création d’une licence ouverte pour faciliter la réutilisation libre et gratuite des informations recueillies dans les diverses administrations. Cette licence «permettra daccéder simplement aux données publiques de l’Etat et de les réutiliser gratuitement, pour créer par exemple de nouveaux services en ligne, des infographies et des visualisations de données, ou des applications mobiles innovantes», souligne Etalab dans un communiqué. «Le premier objectif est la transparence de l’action de l’Etat en mettant en ligne toutes ces données qui permettent d’évaluer les politiques publiques», explique Séverin Naudet, qui pilote cette mission. Ensuite, «en permettant la réutilisation la plus libre de ces données, des entrepreneurs pourront fabriquer des services utiles, ce sont les gains économiques de la transparence», ajoute-t-il. Leur gratuité est importante car «l’économie du numérique est basée sur l’exploration et il ne faut pas lui poser des barrières à l’entrée pour inventer de nouveaux modèles» et c’est important pour la «vivacité et la compétitivité» des entreprises françaises, explique M. Naudet. La plate-forme mettra progressivement à disposition lensemble des données publiques gratuites de l’Etat et de ses établissements publics. Par ailleurs, les collectivités territoriales pourront également, si elles le souhaitent, mettre à disposition leurs données sur le site data.gouv.fr. Créée en février 2011, Etalab est une mission placée sous lautorité du premier ministre pour coordonner louverture des données publiques des administrations de l’Etat, qui seront disponibles sur la plate-forme data.gouv.fr à partir de décembre.