Électron Libre Productions / concert de Paris et feu d’artifice : dispositif digital inédit

494

Samedi 14 juillet prochain, à l’occasion de la diffusion sur France 2 du Concert de Paris et du feu d’artifice, Électron Libre Productions (une société Lagardère Studios), en partenariat avec France 2, Radio France et Culture Box, propose cette année un
dispositif digital renforcé avec des opérations variées et simultanées sur plusieurs plateformes. Ainsi, la page Facebook du Concert de Paris propose toute cette semaine, la diffusion du programme court «Le Paris de …», où des voix de Radio France, de visages de France TV, d’artistes (Zazie, Anne Hidalgo, Léa Salamé, Delphine Ernotte, Faustine Bollaert, Sibyle Veil, Augustin Trapenard, Anna Sigalevitch, Slimane) et bien d’autres, nous présentent leur vision de la Capitale … Et au programme le jour J, la diffusion en
live du concert et du feu d’artifice (également sur la page Facebook de France 2). Le le site de Culturebox proposera quant à lui la diffusion du concert et du feu d’artifice en streaming live. En plus du live principal, l’internaute pourra choisir d’autres points de vue de visionnage, directement sur la plateforme, grâce aux caméras positionnées notamment sur la tour Montparnasse ou depuis un hélicoptère. Au programme également, l’immersion au cœur de l’orchestre grâce à une caméra live 360° sur la chaîne Youtube de Culturebox. Et lors de la soirée, un partage de vidéos et de photos exclusives ainsi qu’un Live tweet. seront disponibles sur le Twitter @ConcertdeParis. Et sur Instagram @concertdeparisTV, les internautes pourront découvrir un partage des plus belles photos réalisées par les spectateurs via le hashtag #concertdeparis. Ainsi que des vidéos exclusives publiées sur l’application IGTV. Et sur Deezer, les internautes auront accès à la Playlist de l’événement.

Début janvier, une rédactrice en chef de la BBC en Chine avait annoncé sa démission de ce poste pour dénoncer ces inégalités. La différence de salaire par rapport à ses homologues masculins lui avait été versée rétroactivement en juin.Fin janvier, la BBC
annonçait que six présentateurs masculins avaient accepté de réduire leurs salaires.

Ces journalistes et animateurs gagnaient tous entre 200.000 et 750.000 livres par an (228.000 et 858.000 euros). Trois d’entre eux,Huw Edwards, John Humprys et Jeremy Vine, ont finalement vu leurs rémunérations effectivement diminuer.