Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, suspend des vols vers les Etats-Unis à cause de la 5G

84

Emirates, la compagnie aérienne de Dubaï, a suspendu mercredi ses vols vers neuf destinations aux Etats-unis, invoquant des «inquiétudes opérationnelles» liées au déploiement de réseaux 5G près de certains aéroports américains.Plusieurs compagnies aériennes américaines avaient mis en garde lundi les autorités contre le potentiel «chaos» que représenterait le déploiement de la technologie d’internet mobile ultrarapide autour des aéroports. «En raison de préoccupations opérationnelles liées au déploiement prévu des services de réseau mobile 5G dans certains aéroports des Etats-Unis, Emirates suspendra ses vols vers (neuf) destinations américaines», a déclaré mardi le fleuron économique de Dubaï. La mesure s’applique «à partir du 19 janvier 2022 et jusqu’à nouvel ordre», a précisé Emirates dans un communiqué, citant neuf aéroports : Boston, Chicago, Dallas Fort Worth, Houston, Miami, Newark, Orlando, San Francisco et Seattle. L’une des plus grandes compagnies aériennes au monde pour les vols long-courriers, continue toutefois de desservir New York, Los Angeles et Washington. L’autorité américaine de l’aviation, la FAA, s’inquiète elle-même de possibles interférences entre les fréquences utilisées par la 5G et celles utilisées par des instruments de bord essentiels à l’atterrissage des avions dans certaines conditions météorologiques. La FAA a exigé des ajustements à ces projets, les opérateurs de téléphonie mobile AT&T et Verizon ayant finalement décidé de temporairement les retarder. AT&T et Verizon devaient activer la nouvelle technologie ce mercredi. A Dubaï, Emirates a assuré «travailler étroitement avec les avionneurs et les autorités compétentes», en espérant une reprise des vols «le plus vite possible».