Entretien avec… Marc Scalia, directeur des programmes et de la marque Chérie FM

    242

    Le lundi 5 novembre prochain aura lieu la troisième édition des «étoiles Chérie FM». Pour cette occasion, Marc Scalia, directeur des programmes et de la marque Chérie FM, explique pour média+ la stratégie événementielle de la radio «des hits qui font battre votre cœur».

    média+ : Pouvez-vous nous présenter les «étoiles Chérie FM» ?

    Marc Scalia : Les «étoiles Chérie FM» est un événement qui réunit depuis deux ans tous les artistes français et internationaux qui sont dans l’univers de Chérie FM. La radio les récompense à la fin de chaque année pour leur attribuer une «étoile Chérie FM». Nous avons cette année sept catégories. Ce sont les auditeurs et eux seuls qui récompensent en votant sur Internet par catégorie pour leur artiste préféré. Il n’y a pas de professionnels.

    média+ : Allez-vous faire évoluer l’événement en proposant à des professionnels leur point de vue ?

    Marc Scalia : C’est effectivement notre volonté que cet événement prenne une dimension particulière avec une vraie dimension télévisuelle. L’univers de Chérie FM ressemble plutôt aux choix du public populaire. Nous voudrions faire évoluer cet événement sur une chaîne hertzienne. C’est pour cette raison que dans un premier temps, il sera diffusé le 19 novembre à 23h40 sur notre chaîne de groupe «NRJ 12» sous forme des meilleurs moments en 52′. Nous voulons montrer que cet événement a un vrai intérêt pour le public. Nous ciblons une chaîne hertzienne comme TF1 ou France 2 pour l’année prochaine ou sinon une chaîne qui reste dans le même cœur de cible de Chérie FM comme Téva. Nous sommes la première radio féminine en termes d’audience.

    média+ : L’objectif des «étoiles Chérie FM» est-il de fidéliser les auditeurs ou d’en attirer de nouveaux ?

    Marc Scalia : Nous offrons à 1 000 auditeurs la possibilité d’assister à la remise des prix. Nous voulons aussi en attirer d’autres pour expliquer, à ceux qu’on essaye de recruter, que Chérie FM propose des événements qui fédèrent et qui attirent les femmes et leur entourage. Nous voulons élargir notre public en montrant que l’on organise des événements qui leur sont totalement dédiés. Nous souhaitons donc recruter des auditeurs en communiquant fortement sur cet événement qui n’a pas d’égal sur d’autres radios, sauf les «NRJ Music Awards» qui est dans un autre cœur de cible (les ados). Les «Victoires de la musique» de France 2 sont plutôt dédiées à la nouvelle scène. Nous sommes dans un créneau populaire et accessible.

    média+ : Quel est votre budget pour organiser les «étoiles Chérie FM» ?

    Marc Scalia : Notre budget est de 200 à 400 000 euros

    média+ : Allez-vous organiser d’autres événements du même type pour vous positionner sur plus d’événementiel ?

    Marc Scalia : Oui. Nous allons avoir un événement avant la fin de l’année très important spécialement dédié aux femmes. Nous allons effectivement sur beaucoup d’événements qui vont plus vers les femmes et leur entourage, comme leur famille. On se tourne aussi vers les radios thématiques. La web radio est beaucoup écoutée au bureau donc nous sommes sur des niches qui restent en affinité avec la marque Chérie FM, comme «Chérie loves songs» ou «Chérie live», puisque effectivement nous organisons des concerts privés live avec plusieurs artistes qui restent dans l’univers de la radio comme Marc Lavoine, Patrick Bruel, Céline Dion, Chimène Badi. Ces live sont proposés sur la chaîne live de la web radio.