F. DORÉ (Kantar) : «L’année 2021 confirme la reprise du marché publicitaire : +18,3% par rapport à 2020»

240

Ce mardi 15 mars 2021, Kantar, France Pub et l’IREP ont présenté le Baromètre Unifié du Marché Publicitaire pour l’année 2021. Après plusieurs vagues en baisse, le marché renvoie des signaux positifs. L’occasion pour média+ de décrypter ce BUMP avec Florence DORÉ, Directrice marketing, division Média chez Kantar. 

Quels sont les résultats du Baromètre Unifié du Marché Publicitaire pour l’année 2021 ?

L’année 2021 confirme la reprise du marché publicitaire. Les recettes publicitaires nettes de l’ensemble des médias incluant le digital s’élèvent à 15,933 milliards d’euros pour l’année 2021, en hausse de +18,3% parrapport à 2020, et en hausse de +2,2% par rapport à 2019. En ce qui concerne le périmètre des 5 médias(télévision, cinéma, radio, presse, publicité extérieure) avec internet, les recettes publicitaires nettes totales s’élèvent à 7,174 milliards d’euros, en hausse de +16,4%, par rapport à 2020.

Comment évolue le nombre d’annonceurs ?

Le marché de la communication comptabilisait 64 882 annonceurs en 2021, soit une hausse de +2% par rapport à 2020, et en hausse de +4% par rapport à 2019. Le display est le média qui attire le plus d’annonceurs avec 32.631, puis la presse (23.336) et enfin le paid social avec 14.148 annonceurs en 2021. À noter que 68% des annonceurs sont actifs sur les leviers digitaux. 

Qu’en est-il pour le média TV ?

Les recettes publicitaires du média TV représente 3 549 millions d’euros en 2021, soit une hausse de +17,3% par rapport à 2020 et +4,3% par rapport à 2019. Ce média est le seul à dépasser son niveau de 2019. Néanmoins, on constate une baisse du nombre de spots publicitaires en 2021 : -23%. De plus, 2.976 annonceurs étaient présents en TV en 2021, soit une hausse de +3% par rapport à 2020, et +6% par rapport à 2019. Enfin, 15% des annonceurs ont eu un message RSE, alors que la moyenne pluri média est de 4%.

Les recettes publicitaires du cinéma sont-elles en hausses ?

Les recettes publicitaires pour le cinéma atteignent 42 millions d’euros, soit une hausse de 69,5% par rapport à 2020, mais toujours une baisse importante par rapport à 2019, à -57,5%. Nous comptabilisons 158 annonceurs, soit une hausse de 4,6% par rapport à 2020, mais une baisse de -53,3% par rapport à 2019. Le média cinéma signe tout de même une forte croissance entre le premier et le second semestre avec la sortie de nombreux blockbusters en fin 2021 comme «Mourir peut attendre», «Dune», ou encore «Spider Man : No Way Home». 

Quel est le bilan 2021 pour le média radio ?

Les recettes publicitaires du marché radio atteignent 686 millions d’euros en 2021, soit une hausse de +10,1% par rapport à 2020, et -4% en comparaison à 2019. Le volume publicitaire est, quant à lui, en hausse de +11,7% par rapport à 2020 et toujours en baisse à -3,4% par rapport à 2019. À noter que 14% des annonceurs ont eu, en 2021, un message RSE.

Quels sont les prévisions pour l’année 2022 ?

Avec une valeur estimée d’environ 34 milliards d’euros et une croissance de +9,4%, le marché publicitaire 2022 effacera l’ensemble des pertes de 2020. Pour rappel, il avait fallu 8 ans pour effacer celles de la crise de 2009.