F. ROBLIN (Procirep) : «Nous continuerons à faire preuve d’audace et de ténacité»

205

Ce lundi 11 décembre 2023, la Procirep a remis son 29ème Prix du producteur français de télévision, à travers trois catégories : Animation, Documentaire et Fiction. L’occasion pour Media+ d’évoquer ce palmarès avec Félicie ROBLIN, Présidente de la commission Télévision de la PROCIREP.

media+

Que représente le Prix du producteur français de télévision de la Procirep ?

Félicie ROBLIN

Le Prix du producteur français de télévision est destiné à récompenser et souligner l’excellence et le parcours de producteurs et productrices dans chacun des trois genres de la production audiovisuelle de création soutenue par la Procirep : l’animation, le documentaire et la fiction. La 29ème édition s’est tenue ce lundi 11 décembre 2023. Le Comité de présélection s’est réuni le jeudi 26 octobre 2023 pour définir la liste des sociétés en lice. Pour rappel, étaient éligibles les sociétés de production françaises ayant bénéficié d’une aide de la Commission Télévision au titre du documentaire au cours de l’année et au titre de l’animation et de la fiction au cours des deux dernières années.

media+

Quelles sont les sociétés présélectionnées par le Comité ?

Félicie ROBLIN

Pour cette édition 2023, 4 sociétés ont été nommées dans la catégorie animation (Bobby Prod – Bobbypills, La Chouette, Monello Productions, Tchack), 6 sociétés dans la catégorie documentaire (10.7 Productions, 13 Productions, Artline Films, Bachibouzouk, Bellota Films, Les Batelières Productions) et enfin 5 sociétés dans la catégorie fiction (Empreinte Digitale, La Onda, Mother Production, Quad Drama, Patafilm). Le jury, présidé par le comédien Guillaume de Tonquédec, est composé de représentants du secteur de la création audiovisuelle pour les différents genres primés. Il est important que le jury soit diversifié et que l’ensemble des parties y soient présentes.

media+

Pouvez-vous nous dévoiler les grands gagnants de cette édition ?

Félicie ROBLIN

La 29ème édition du Prix du producteur français de télévision a récompensé Tchack dans la catégorie animation, Quad Drama dans la catégorie fiction et 13 Prods dans la catégorie documentaire. À noter que cette soirée a aussi été l’occasion de célébrer le succès des œuvres audiovisuelles françaises à l’export avec le Prix de l’export audiovisuel, qui a été remis par UniFrance à la société Miam! Distribution pour la catégorie Animation, Arte Distribution pour la catégorie Documentaire et Newen Connect pour la partie fiction.

media+

Quel regard portez-vous sur ce palmarès ?

Félicie ROBLIN

Parmi ces quinze sociétés nommées, beaucoup le sont pour la première fois, illustrant la vitalité et le renouvellement du secteur. D’autres, tout aussi créatives, sont solidement installées et contribuent fortement à la structuration de notre écosystème. Pour toutes, c’est la reconnaissance de la qualité des projets produits et du travail d’accompagnement des auteurs et des autrices que cela suppose. Les producteurs et productrices sont au cœur de la diversité de la création audiovisuelle française. Confrontés à des bouleversements de plus en plus rapides de notre environnement, nous, productrices et producteurs français, continuerons à faire preuve d’audace et de ténacité pour préserver et renouveler la création d’œuvres originales, à travers la conquête de nouvelles audiences et de nouveaux marchés en France comme à l’international, aux côtés des diffuseurs et distributeurs.

media+

La Procirep célébrera les 30 ans de son Prix du producteur français de télévision en 2024. Quelles sont les perspectives ?

Félicie ROBLIN

Il est encore assez tôt pour penser à la 30ème édition. Néanmoins, une édition anniversaire se célèbre forcément. Le marché est compliqué, mais nous tenons à dire que faire la fête ne signifie pas cacher les ennuis sous le tapis. Bien au contraire.