O. BRUMELOT (France 3 Régions) : «Le réseau régional de France 3 est fier d’ouvrir sa case documentaire aux premiers films. »

166

Tous les ans, France Télévisions diffuse près de 26 documentaires par semaine sur ses antennes régionales et sur la plateforme France.tv. L’occasion pour média+ d’évoquer la case documentaire «La France en vrai» avec Olivier BRUMELOT, Coordinateur des documentaires France 3 Régions chez France Télévisions.

media+

Que représente votre case «La France en vrai» ?

Olivier BRUMELOT

«La France en vrai» est la case documentaire du réseau régional de France 3. Chaque jeudi vers 22h45, les antennes régionales proposent une série de documentaires de 52 minutes inédits ou non, produits en région. Au total, ce sont près de 26 documentaires par semaine disponibles sur les antennes régionales et sur la plateforme France.tv. Notons aussi que ces documentaires ont reçu près de 22 récompenses entre 2021 et 2023. Nous proposerons en 2024 notamment «La pouponnière» (PaperMoon Films / France 3 Normandie), «Tsiganes, le grand silence» (Les Films de l’Aqueduc / France 3 Occitanie), «Contrepoisons» (Squawk / France 3 Pays de la Loire).

media+

Comment évoluent vos collections ?

Olivier BRUMELOT

Plusieurs fois par an, «La France en vrai» propose des collections événementielles: une série de documentaires, inédits ou non, en lien avec des thématiques sociales et sociétales en phase avec l’actualité. En 2024, quatre grandes collections seront à découvrir : «Nos années 80» (Janvier – 9 inédits), «Nos addictions, tous accrocs?» (Avril – 7 documentaires, dont 4 inédits), «Finie la bamboche ?» (Mai – 9 inédits) et «Voyage aux confins de l’espace rural» (Septembre – 11 inédits).

media+

Avez-vous lancé de nouveaux appels à projets ?

Olivier BRUMELOT

Chaque année, les collections documentaires font l’objet d’appels à projets. En 2023, deux appels à candidatures ont été lancés : «Les lieux du crime», une proposition de True crime formée de récits de crimes qui ont marqué nos territoires, et «Baby zoomers» : afin de raconter de façon sensible le premier quart du 21ème siècle. Pour le premier thème, nous avons reçu 17 propositions de collections, et 15 propositions pour le second thème. Nous sommes actuellement en train de les étudier.

media+

En quoi «La conspiration du silence» est un exemple de réussite ?

Olivier BRUMELOT

La série documentaire «La conspiration du silence», coproduite par France 3 Bourgogne-Franche-Comté, est un exemple phare d’une collaboration efficiente entre les antennes linéaires et numériques. Initialement pensée pour la plateforme france.tv sur laquelle la saison 1 a déjà atteint 1 million de vidéos vues, la série a bénéficié d’une diffusion lors d’un prime time régional sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, avec un débat pour approfondir le sujet. La saison 1 a par ailleurs été diffusée en 2ème partie de soirée sur France 2. Alors que la saison 2 est déjà disponible en ligne, elle sera proposée en 2ème partie de soirée sur France 2 en début d’année 2024

media+

Comment accompagnez-vous la jeune génération à se lancer dans le documentaire ?

Olivier BRUMELOT

Le réseau régional de France 3 est fier d’ouvrir sa case documentaire aux premiers films. Le soutien à l’émergence de jeunes talents est au cœur du partenariat avec la bourse Graine de Doc fondée par la société de production TSVP. Une initiative qui permet d’accompagner et coproduire le premier projet documentaire d’un ou une jeune journaliste. Ce documentaire est ensuite diffusé sur la chaîne régionale partenaire de France 3, et sur la plateforme France.tv. Nous accompagnons ce programme depuis maintenant 2 ans.