France 2/ débat avec les 10 candidats: «inaudible» selon Copé

93

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a jugé mercredi qu’un débat avec les dix candidats, tel que France 2 souhaite l’organiser, serait «inaudible» car «le nombre trop important de candidats interdit la confrontation». Nicolas Sarkozy s’est déclaré défavorable à ce débat à dix, estimant, vendredi dernier, que «le débat, il a lieu pour les deux candidats que les Français auront choisi pour le 2e tour». «Dix candidats dans un débat télévisé c’est, pour le téléspectateur, inaudible», a estimé M. Copé lors de son point de presse hebdomadaire. «Ce débat, ce n’est pas parce qu’on l’organise qu’il va permettre aux Français d’éclairer leur jugement, parce que le nombre trop élevé de candidats interdit la confrontation», a-t-il ajouté. «J’ai connu ça lors des régionales de 2004, nous étions neuf ou dix, c’était cauchemardesque et terriblement frustrant», a raconté Jean-François Copé, qui menait la liste de l’UMP en Ile-de-France lors de ce scrutin. «En revanche, un débat entre les deux finalistes, cela a du sens et c’est toujours un grand moment démocratique», a-t-il dit.