France Bleu : la SRRC répond à la motion de défiance contre la direction de l’information

51

Une motion de défiance contre la direction de l’information du réseau des radios locales publiques France Bleu est proposée au vote par les syndicats de journalistes SNJ-CGT et SNJ. Le vote aura lieu par voie électronique du lundi 19 au lundi 26 septembre et vise le directeur de l’information du réseau, Erik Kervellec, et son adjoint, Léopold Strajnic.

Suite à cette motion de défiance, la SRRC (Société des Rédactrices et Rédacteurs en chef) de France Bleu a publié un texte-réponse que voici ci-dessous : «Après consultation de ses adhérents, la Société des Rédactrices et Rédacteurs en chef de France Bleu dénonce avec vigueur la motion lancée par deux syndicats de Radio France à l’encontre de la direction de l’information. Cette motion, proposée au moment où le directeur de l’information est en arrêt maladie, le vise directement et nominativement. Voilà pour la forme. Sur le fond, nous n’admettons pas que deux syndicats s’autoproclament porte-parole des rédacteurs en chef en affirmant «qu’une grande majorité des rédacteurs en chef du réseau veulent le départ d’Erik Kervellec». Aujourd’hui, les rédacteurs en chef adhérents de la Société expriment leur désaccord concernant cette démarche. Nous avons des échanges, des débats dans le cadre normal du travail, et en tant que cadres, nous portons la stratégie du réseau France Bleu. Nous refusons donc catégoriquement de signer cette motion et apportons notre soutien et notre confiance à notre directeur de l’information et à toute son équipe. Nous lui souhaitons aussi un bon rétablissement et un retour rapide parmi nous».