France TV : déficit de 80 à 100 M EUR prévu par Pflimlin pour 2013

247

n déficit de 80 à 100 millions d’euros est à prévoir pour France Télévisions fin 2013, en raison de la baisse des dotations prévue dans le projet de budget 2013, a estimé mercredi le président du groupe d’audiovisuel public, Rémy Pflimlin.
M. Pflimlin a prévenu dans la foulée que les économies demandées à son groupe auraient «des conséquences sévères sur l’emploi», entraîneraient «moins d’investissements dans la création» et poseraient la «question» de la place du groupe d’audiovisuel «en régions et en outre-mer». «La situation actuelle conduirait à un déficit programmé de 80 à 100 millions d’euros», a-t-il dit lors d’une audition au Sénat. Fin 2011, le groupe avait enregistré des comptes à l’équilibre. Pour 2012, France Télévisions «vise l’équilibre» «malgré un marché publicitaire très difficile», précise la direction. Le projet de budget 2013 prévoit un repli de 1,6% du total des dotations à l’audiovisuel public. France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô) va subir la plus forte baisse.
Le groupe bénéficiera en 2013 de 2,45 milliards d’euros, soit 85 millions de moins que cette année (-2,3%), selon les chiffres du ministère de la Culture.
Dans un contexte publicitaire difficile, France Télévisions prévoit par ailleurs des ressources commerciales en baisse de 67 millions d’euros, a indiqué Rémy Pflimlin.