G. BLANC (AMDA Production) : «La conspiration du silence» : nous réfléchissons à une troisième saison»

754

Ce mardi 22 novembre 2022, France Télévisions propose sur sa plateforme la série «La conspiration du silence», coproduite avec AMDA Production. L’occasion pour média+ d’évoquer ce projet avec Guillaume BLANC, Producteur délégué pour AMDA Production. 

media+

Quelle est la genèse de la série «La conspiration du silence» ?

Guillaume BLANC

La Bourgogne et tout particulièrement le département de l’Yonne possèdent des histoires criminelles exceptionnelles depuis une cinquantaine d’années. Notre projet consiste à replonger dans ces histoires dans le cadre d’une série documentaire qui replace toutes ces péripéties, souvent dignes du plus noir des polars, dans leurs décors locaux, en s’appuyant sur les images d’archives que nous possédons et qui ont été tournées au fil du temps.

media+

Comment se compose cette série ?

Guillaume BLANC

La première saison de «La conspiration du silence» relate les histoires passées de la fin des années 70 à la fin des années 90. Elle se compose de huit épisodes, écrits et réalisés par Thierry Fournet et Vincent hérissé. AMDA Production en assure la coproduction avec France Télévisions. Avec une diffusion sur le web, les épisodes oscillent entre 30 et 37 minutes.

media+

Quel est le plan de diffusion de la première saison de «La conspiration du silence» ?

Guillaume BLANC

Dès ce mardi 22 novembre, les 8 épisodes de la première saison sont accessibles sur France.tv. Pour la première fois, tous les épisodes seront mis à l’instant T sur la plateforme de France Télévisions. Tous les internautes pourront donc la découvrir gratuitement. Le mercredi 23 novembre 2022, à partir de 21h00, France 3 Bourgogne-Franche-Comté diffusera l’intégralité de la saison, entrecoupée d’un débat, dans une soirée intitulée «La nuit de La conspiration du silence». 

media+

Comment avez-vous conçu la série ?

Guillaume BLANC

Pour cette série documentaire, nous utilisons largement les archives tournées pendant 20 ans d’enquêtes, les interviews des protagonistes de l’époque, victimes, enquêteurs, magistrats, criminel parfois. Nous possédons une centaine d’heures de rushs. La richesse de ces archives est telle qu’une partie d’entre elles n’a jamais été montée et qu’elles sont donc inédites. Les différences palpables sur les visages de nos intervenants à travers le temps qui s’est écoulé, donneront encore plus de force au récit. Il faut se souvenir que de nombreux corps n’ont jamais été retrouvés et que le deuil reste très compliqué pour plus d’une famille. Nous pourrons aussi filmer les réactions de certains intervenants, en leur projetant des passages des documentaires de l’époque.

media+

La série représente-t-elle un budget important ? Quid de la saison 2 ?

Guillaume BLANC

Le budget est très petit, il avoisine les 600.000 euros. L’épisode tourne autour de 70.000 euros. Concernant la saison 2, nous raconterons la traque d’Émile Louis, du début de la traque fin des années 1990 jusqu’à la fin des année 2000 avec l’arrestation et le procès. Nous parlerons aussi d’autres affaires. Elle sera composée de 8 épisodes, et ne sera pas disponible avant septembre/octobre 2023. Nous terminons le tournage pour décembre et débuterons le montage en début d’année 2023. Nous réfléchissons déjà à une troisième saison.