GB : Avec StreetView, Google a «enfreint» la loi britannique

    100

    Google a «enfreint considérablement» la législation du Royaume-Uni en recueillant des données personnelles pour son service cartographique StreetView, a estimé mercredi un organisme britannique indépendant en annonçant une enquête sur le géant américain de l’Internet. En mai, Google avait reconnu avoir collecté par erreur des informations personnelles comme des mots de passe et des emails lorsque ses voitures ont sillonné plusieurs pays pour illustrer StreetView. Ce service répertorie les rues et bâtiments de nombreuses villes du monde entier avec des photos. «La collecte de ces informations n’était ni juste ni légale et représente une infraction considérable au 1er principe de la loi sur la protection des données», a affirmé le Bureau du commissaire de l’information, une autorité britannique indépendante chargée de veiller au respect de la loi sur la protection des données. «Google Royaume-Uni fera l’objet d’un audit et doit s’engager par écrit à ce que les infractions concernant la protection des données ne se reproduisent plus», a-t-il ajouté dans un communiqué. Google a réagi en affirmant être «profondément désolé d’avoir recueilli par erreur des données à partir de réseaux Internet sans fil et non cryptés».