J. AUBOUR (EndemolShine) «Les programmes de téléréalité mêlant aventure et reality sont en vogue»

1236

Julien AUBOUR, Directeur de l’unité de programme Reality d’EndemolShine France

MEDIA +

Quels sont les programmes rattachés à l’unité «Reality»?

Julien AUBOUR

L’entité englobe un certain nombre de programmes dits mécanisés. En catalogue, nous avons «Secret Story», «Mon incroyable fiancé», «La meilleure boulangerie de France» et différents programmes en développement comme «The Bridge», un format d’aventure avec des candidats que l’on emmène au bout du monde construire un pont entre la terre et une île afin de remporter 100.000 euros.

MEDIA +

Les discussions sont-elles avancées sur «The Bridge» ?

Julien AUBOUR

Oui, c’est le cas ! Ce programme a eu un gros impact au moment du MIPTV. Les chaînes sont hyper intéressées et nous espérons pouvoir rapidement entrer en production.

MEDIA +

«Secret Story» a redémarré pour une 11ème saison. Comment se réinvente le format ?

Julien AUBOUR

Cette année, nous bénéficions de la fusion de Shine et d’Endemol avec un double savoir-faire. L’énergie regroupée de ces deux entités recoupées fait que nous avons tous l’envie de nous renouveler et de réinvestir dans un programme historique. Le dispositif de cette émission a changé en quelques années. Nous avons  85’ de programmes à livrer quotidiennement et un Prime de 2h en direct le jeudi soir. En visionnant les dernières saisons, nous nous sommes rendu compte que la maison des secrets était très ancrée dans le réel avec de vraies pièces de vie. Nous sommes alors repartis sur l’idée d’avoir un lieu de vie avec des trappes, une décoration extravagante et magique. Tout est réel et tout doit être étonnant. Le téléspectateur doit se dire «tout peut arriver à chaque minute» : surprises, magie, dilemmes. Sur ce programme, il y a un producteur pour l’hebdo en Prime du jeudi pendant 2 heures sur NT1, un autre producteur pour la quotidienne et un dernier pour le débriefe.

MEDIA +

Qu’est-ce qu’on ne sait pas sur cette émission ?

Julien AUBOUR

Avant de rentrer, les candidats sont suivis par un médecin et un psy qu’ils peuvent solliciter dès qu’ils le souhaitent pendant toute la durée du programme et à la sortie. En 2017, la France est le seul pays à proposer le programme, mais il a été diffusé par le passé en Lituanie, au Portugal, au Pérou et en Hollande. Au printemps, tous les producteurs des «Big Brother» et «Secret Story» se retrouvent pendant trois jours. Chacun échange sur les nouveautés qu’ils ont apportées. C’est hyper intéressant.

MEDIA +

Les téléréalités d’enfermement ont-elle été concurrencées par les séries-réalité ?

Julien AUBOUR

«Secret Story» est le fournisseur officiel des autres séries-réalité en matière de candidats. Les autres émissions sont à l’affût de nos lancements. On se retrouve en autoconcurrence avec les participants que nous avons recrutés la saison précédente. Les candidats se sont professionnalisés au fil des années. Ils se présentent à «Secret Story» parce qu’ils savent qu’il y a une forte visibilité. Beaucoup vivent de télé et de séries-réalité. Lorsque nous nous sommes mis  en préparation de «Secret Story», TF1 nous a débriefé une étude. Une chose en est ressortie, le téléspectateur regarde «Secret Story» pour son écriture et ses codes que l’on ne retrouve dans aucun autre format.

MEDIA +

Quelle vision avez-vous de la téléréalité en France et à l’étranger ?

Julien AUBOUR

Les programmes de téléréalité mêlant aventure et reality sont en vogue. Depuis trois ans, je m’occupe chez Shine de «The Island», un format qui mise sur le retour à la nature, l’envie de dépaysement et le besoin de recentrer. «The Bridge», qui est en développement avancé, s’est tourné, pour la version espagnole, en Patagonie dans des conditions sommaires, au bord d’un lac, à l’abri du bruit et de l’ambiance citadine.

MEDIA +

«Mon Incroyable Fiancé», un format révolu ?

Julien AUBOUR

J’ai adoré le produire. C’est ce que l’on appelle un soap, c’est-à-dire un candidat placé dans une situation tellement extraordinaire qu’il ne sait plus ce qui est vrai ou faux. Les programmes dans lesquels on peut rire avec un 2ème degré, ça manque beaucoup. J’espère que l’on pourra en remettre à l’antenne.

MEDIA +

«La meilleure boulangerie de France» revient le 11 septembre sur M6. Quid du programme ?

Julien AUBOUR

C’est une émission rôdée. Les équipes qui travaillent dessus sont les mêmes depuis l’origine.  Cette année, nous proposons un périple de 9 semaines, dans 8 régions en compétition et 64 boulangeries.

LES DIRIGEANTS

T N. COPPERMANN

Président

D. Cazaux

DG

COORDONNEES

10, rue Waldeck Rochet, Bât.521

93300 Aubervilliers

DATE DE CREATION

1er mai 2017

PRODUCTIONS

«Secret Story», «La meilleure boulangerie de France», «The Bridge»…