J. FIGUE (Groupe M6) : «Cette année, nous sommes engagés sur pas moins de 20 projets d’animation»

252

Quels line-up et projets pour les chaînes jeunesse du Groupe M6 ? De Gulli à CanalJ en passant par TiJi sans oublier la case «M6 Kid», comment les séries d’animation sont-elles choisies et dispatchées ? Réponse avec Julien FIGUE, Directeur délégué adjoint Jeunesse Thématiques du Groupe M6.

MEDIA +

L’une de vos priorités a été de renouveler l’offre pré-school. Pour quelles raisons ?

JULIEN FIGUE

Il s’agit d’un segment que nous avions un peu délaissé ces dernières années pour diverses raisons. Nous reinvestissons ainsi le territoire préscolaire (3-6 ans). Dans un monde qui change, nous souhaitons conserver le lien et le contact avec tous les enfants, y compris les plus jeunes. Au programme, des créations originales mais aussi des franchises fortes à retrouver à la rentrée sur Gulli : «Les aventures de Paddington» (StudioCanal, Blue Zoo), «Ricky Zoom» (Frog Box) saison 2 ou encore «Blaze et les Monster Machines» (Nickelodeon).

MEDIA +

Quelle est votre politique d’achat ?

JULIEN FIGUE

Nous pouvons avoir des coups de cœur sur la base de séries d’animation que l’on visionne. Nous nous inspirons aussi de ce qui fonctionne à l’international. En l’occurrence, sur la série «Blaze et les Monster Machines», elle en est à sa 5ème saison aux États-Unis sur Nickelodeon et elle se positionne comme la 2ème série pré-school la plus regardée outre-Atlantique.

MEDIA +

Depuis le rachat des chaînes jeunesse de Lagardère par le Groupe M6, qu’est-ce qui a changé ?

JULIEN FIGUE

Nous nous sommes inscrits dans la continuité tout en amplifiant le mouvement pour bénéficier des synergies avec le Groupe M6, de son expertise et de ses moyens. La stratégie porte ses fruits. En juin, Gulli est leader sur les enfants en journée avec 18% de part d’audience, soit le meilleur mois de juin depuis 10 ans auprès des FRDA avec enfants à 2,9%. Le Groupe M6 affiche aussi un leadership sur la jeunesse avec près de 25% de pda sur les 4-10 ans en journée (cumul M6-W9-6ter-Gulli, lundi-dimanche 6h-20h). Au final, près de 9 enfants sur 10 nous regardent chaque jour. Sur Gulli, nous avons un profil «garçon-fille» très équilibré. Chose intéressante, une série comme «Power Rangers» est davantage regardée par les filles que par les garçons. Et la série animée «Barbie» n’est pas regardée uniquement par un public féminin. La priorité est de captiver les enfants sur tous les supports qu’ils utilisent.

MEDIA +

Prévoyez-vous des mutualisations avec des déclinaisons «kids» des programmes d’M6 ?

JULIEN FIGUE

On ne s’interdit rien. Nous réfléchissons à la pertinence de déclinaisons de marques existantes. C’est le cas pour la reconduction de «E=M6 Family». Mais il est important que Gulli vive à travers ses propres franchises et sa propre voie éditoriale. C’est ce qui a été fait par le passé avec «Tahiti Quest» qui devrait d’ailleurs revenir pour une nouvelle saison.  Concernant les autres nouveautés en flux, tout a été ralenti à cause de Covid-19. Il va donc falloir attendre un peu pour reprendre le chemin des tournages.

MEDIA +

Quelle impulsion éditoriale donnez-vous à la case «M6 Kid» sur M6 ?

JULIEN FIGUE

Programmée entre 7h et 9h sur M6, cette case est à la frontière des âges : 6-8 ans. A la rentrée, nous proposerons «Les blagues de Toto» (Superprod Animation) et «Les Sisters» (Samka Productions) saison 2. Cette case s’inscrit en complémentarité de nos autres chaînes. Gulli reste le vaisseau amiral et la chaîne généraliste qui s’adresse aux 4-10 ans. Canal J s’adresse aux 6-12 ans avec un positionnement action-aventure tandis que TiJi cible davantage les 4-7 ans.

MEDIA +

Quels sont les principaux développements sur lesquels vous travaillez ?

JULIEN FIGUE

Cette année, nous sommes engagés sur pas moins de 20 projets. Qu’il s’agisse du renouvellement de séries à succès comme les nouvelles saisons d’«Alvin et les Chipmunks», de «Ricky Zoom» pour les tout-petits, des inséparables «Sisters», des aventures du célèbre «Taffy» ou du cartoon «Boy, Girl, etc.». En développement, «Le Manoir Magique» (Teamto), une nouvelle série d’animation avec de jeunes magiciens. Mediavalley, Turner, Gulli et M6 préparent de nouvelles aventures du «Petit Nicolas». Nous travaillons aussi en comédie avec «Shaker Monster» (Go-N Animation) avec des enfants qui s’amusent à créer des monstres loufoques grâce à un shaker magique.