Japon : encore un long chemin pour devenir une «start-up nation»

16
Pourquoi le Japon, malgré son statut de troisième économie mondiale et sa ribambelle de multinationales, engendre-t-il si peu de start-up qui brillent à l’étranger? Les racines du mal sont profondes, mais des acteurs du secteur voient des raisons d’espérer.Selon un dernier classement du cabinet d’études CB Insights recensant près de 500 «licornes» dans le monde…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier