L. GARAUDE (MIPCOM) : « La fréquentation est similaire à l’année dernière »

119

Le MIPCOM, le marché international des contenus de divertissement, se tient actuellement à Cannes, du 14 au 17 octobre 2019. Quels sont les moments clés et les enjeux du secteur cette année ? Réponse avec Laurine GARAUDE, Directrice de la Division TV de Reed MIDEM.

Pour quelle raison le MIPCOM 2019 consacre-t-il son édition sur «The Streaming Offensive» ?

Parce qu’il s’agit d’un enjeu central pour l’industrie audiovisuelle. Au cours des semaines à venir, nous allons assister à des lancements de plateformes qui vont changer considérablement le panorama du marché des contenus et du licensing. C’est l’une des plus grosses disruptions depuis l’arrivée de Netflix et cela se traduit par une rationalisation majeure des organisations et des modèles commerciaux. En même temps, cette transformation fondamentale de l’écosystème créée beaucoup d’opportunités. Il est donc très important d’observer ces lancements, d’imaginer les répercussions sur les chaînes linéaires, de regarder les problématiques liées aux modèles de distribution internationaux, et enfin de répondre au challenge du «direct to consumer». Toutes les initiatives convergent vers un objectif ultime : se démarquer grâce à une programmation unique issue d’une collaboration avec des partenaires et des franchises de la plus haute qualité.

Comment évolue la fréquentation du MIPCOM à Cannes ?

La fréquentation est similaire à l’année dernière : près de 13.800 participants, 4.700 sociétés exposantes, 4.700 acheteurs dont 1.760 plateformes digitales et VOD, venant de 110 pays. Plus de 60 nouveaux exposants s’installent au MIPCOM dont Vimeo, Ubisoft Motion Pictures ou encore Webedia.

Quels sont les pays à l’honneur cette année ?

Nous avons choisi de mettre un coup de projecteur sur 4 pays : Argentine, Chine, Japon et la Russie. Ces territoires s’internationalisent de plus en plus. Depuis 2017, nous observons par exemple, une augmentation de +69% de la fiction chinoise dans les chaînes étrangères.

Quel dispositif mettez-vous en place pour que les professionnels se rencontrent plus facilement ?  

Notre base de données en ligne est très utilisée par nos clients. Ces derniers peuvent s’y contacter facilement. A l’avenir, nous allons développer d’autres mécanismes de recommandation. Les professionnels pourront détailler leur profil et en fonction de ces informations, nous leur proposerons des personnes à rencontrer.

Comment sélectionnez-vous les avants premières du MIPCOM ? C’est une sélection du Reed Midem. On discute avec nos clients et on nous recommande des contenus. Parmi les 18 avants premières, on peut évoquer, «The Return», le premier film japonais en costumes d’époque tourné en 8K, qui sera présenté dans le cadre des World Premiere TV Screenings. Il y a aussi le thriller international «Devils», produit par Sky Italia et Lux Vide, en association avec Orange Studio et avec la participation d’OCS, financé par Sky Studios et distribué à l’international par NBCUniversal Global Distribution, qui sera présenté en avant-première.