La cheffe économiste du FMI élue femme de l’année par Vogue India

88

La cheffe économiste du Fonds monétaire international (FMI) Gita Gopinath fait partie des femmes de l’année 2020 distinguées par l’édition indienne du prestigieux magazine «Vogue», dont elle est en couverture de l’édition du 9 novembre. Gita Gopinath, Indo-américaine de 48 ans, a été élue leader d’opinion mondiale par l’édition indienne de «Vogue». Elle est la 1ère femme à occuper ce poste au sein de l’institution économique, et avait pris ses fonctions en janvier 2019, un an avant que la pandémie de Covid-19 ne bouleverse l’économie mondiale, provoquant une crise sans précédent. Depuis, elle appelle régulièrement les pays à dépenser pour aider l’économie à se relever et soutenir les populations, et déplore l’accroissement des inégalités. «Certaines décisions ne peuvent plus être repoussées. Une reprise plus verte est nécessaire pour prévenir les risques catastrophiques liés au changement climatique. À l’avenir, le monde doit être moins inégalitaire, avec un accès universel à l’éducation, aux soins de santé et aux filets de sécurité sociale», plaide ainsi Mme Gopinath dans «Vogue». Elle y parle également de son enfance en Inde, ou encore de son mari et de son fils de 17 ans.

Avant le FMI, Gita Gopinath était professeure d’économie à l’Université d’Harvard.