R. BOULANGER (R-LINES Productions) : « Proposé par Amazon Prime Video, le film « Connectés » sera décliné à l’international »

111

Amazon Prime Video propose depuis le 12 novembre, en France et dans tous les pays européens francophones, «Connectés», le film sur le confinement, tourné en un temps record. Rencontre avec Romuald BOULANGER, Fondateur & Producteur de R-Lines Productions

media+

Amazon vient de mettre en ligne «Connectés». Quelle est la genèse de ce film ?

Romuald BOULANGER

Pendant le premier confinement, j’ai écrit ce long métrage. Il s’agit d’un film-concept dont l’idée m’est venue lors d’un apéro virtuel en voyant deux copains s’embrouiller. Je suis dit qu’il y avait quelque chose à raconter. Dès le déconfinement, le tournage a démarré. Et nous avons livré «Connectés» à Amazon Prime Video le jour du reconfinement. La boucle est bouclée.

media+

Comment avez-vous accéléré les process de production et de financement ?

Romuald BOULANGER

Nous avons été très réactifs en fonctionnant comme un studio. Nous avons financé le film à travers R-Lines Productions. Le long métrage a été ensuite proposé à différents distributeurs et Amazon a été très réactif. J’ai la chance d’avoir un casting incroyable pour rendre le script crédible (Nadia Farès, François-Xavier Demaison, Stéphane de Groodt, Audrey Fleurot,…) Je connaissais la moitié des comédiens. Je les ai appelés un par un. Nous avons fonctionné avec un budget classique de film de cinéma. De par la forme originale du concept, nous avons tourné le film en 8 jours et demi aux studios de Bry-sur-Marne. Ça nous a permis de maîtriser les coûts.

media+

Votre film «Connectés» va-t-il avoir des déclinaisons internationales ?

Romuald BOULANGER

Il est actuellement distribué en France et dans les pays francophones. Je prépare une adaptation espagnole. Et nous avons reçu des propositions pour une déclinaison américaine et québécoise.

media+

Comment se positionne votre société R-Lines Productions sur le marché ?

Romuald BOULANGER

Fondée en 2001, notre structure s’est d’abord concentrée sur la production télévisuelle. Nous avons été l’une des premières sociétés à produire pour la TNT. On s’est ensuite orienté sur la production de publicités pour se diriger – de fil en aiguille – vers de plus longs formats. On se focalise aujourd’hui sur le cinéma. D’ailleurs, je suis un futur exploitant de salles. Avec le producteur Matthias Weber (2425 Films) et David Henochsberg, PDG de Etoile Cinéma, on s’est associés pour lancer «Ciné Lines», un complexe cinéma de 5 salles à Milly-la-Forêt (à 1h de Paris). Les travaux débuteront bientôt pour une ouverture prévue dans 1 an. On croit plus que jamais à la force du cinéma.

media+

Votre société de production a un bureau à Los Angeles. Des projets en cours

Romuald BOULANGER

Cette entité à Los Angeles nous a permis de produire pour l’Europe. C’était le cas de la web-série «Fatal Bazooka» avec Michaël Youn. Nous avons produit aussi des pubs avec des acteurs américains comme Neil Patrick Harris, Chuck Norris ou Christopher Lloyd. J’ai coproduis en 2014 le film «Gutshot Straight» pour Lionsgate avec Steven Seagal. Et nous développons actuellement de nouveaux films en langue anglaise. En mai 2019, nous avions produit le court-métrage «Talk» (25’) avec William Baldwin, et nous avons reçu près de 60 prix dans le monde. Nous travaillons sur son adaptation cinématographique avec un studio.