La RAI annonce suspendre sa couverture depuis la Russie 

166

La chaîne de télévision publique italienne RAI a annoncé samedi à son tour suspendre immédiatement sa couverture depuis la Russie en raison de la récente loi russe menaçant de lourdes sanctions pour toute diffusion d’»informations mensongères sur l’armée». «Suite à l’approbation de la loi qui prévoit de fortes peines de prison pour la publication d’informations considérées fausses par les autorités, la RAI suspend à partir d’aujourd’hui les services journalistiques de ses propres envoyés et correspondants dans la Fédération de Russie», indique un communiqué. «Cette mesure est rendue nécessaire afin de protéger la sécurité des journalistes sur place et la plus grande liberté possible dans l’information concernant ce pays», poursuit la chaîne. «Les informations sur ce qui se produit dans la Fédération de Russie seront pour le moment fournies sur la base de nombreuses sources des journalistes de la RAI en service dans les pays voisins et dans les rédactions centrales en Italie», conclut le communiqué. La nouvelle loi russe, signée vendredi par le président Vladimir Poutine, prévoit des peines de prison, pouvant aller jusqu’à 15 ans de détention, pour la propagation d’informations visant à «discréditer» les forces militaires et punit également tout appel à sanctionner Moscou. La télévision publique italienne emboîte ainsi le pas à de nombreux médias qui ont retiré leurs correspondants de Russie par craintes de représailles.