Le «Boston Globe» va lancer un site payant l’an prochain

    98

    Le quotidien américain «Boston Globe» a annoncé que son site Internet deviendrait partiellement payant l’an prochain, imitant le titre phare de sa maison-mère, le «New York Times».
    Le «New York Times» prévoit de faire payer les lecteurs de son site Internet voulant accéder à l’intégralité de ses informations à partir de début 2011.Pour le «Boston Globe», ce sera au deuxième semestre 2011. En revanche un site frère, Boston.com, proposant des informations locales, y compris la météo et les programmes de spectacle, restera gratuit, a précisé le «Boston Globe» dans un communiqué. Sans préciser le prix d’accès à son site, le quotidien a indiqué que les abonnés à l’édition papier n’auraient pas à payer de nouvel abonnement. «Nos études montrent que Boston.com attire actuellement plusieur types d’internautes», a fait valoir le directeur de la publication Christopher Mayer. «Certains s’intéressent surtout aux informations brutes et aux guides d’activités, alors que d’autres veulent accéder à l’intégralité du «Boston Globe»». Pour lui, la séparation en deux sites Internet «permettra de servir au mieux ces deux types de lecteurs, en continuant à apporter aux annonceurs le large public qu’ils attendent de Boston.com», a conclu M. Mayer. Le quotidien prépare aussi des versions optimisées de ses éditions numériques pour différents supports portables come les téléphones, les tablettes ou les ordinateurs.
    La semaine dernière, le groupe de presse «New York Times» avait prévenu d’une baisse des recettes publicitaires sur le trimestre qui s’achève, expliquant que les encarts numériques, qui ont rapporté 14% de plus durant le trimestre qu’il y a un an, ne parevenaient pas à prendre le relais des publicités papier (-5%).