Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo salue la décision de l’Inde d’interdire l’application chinoise TikTok

23

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a salué mercredi la décision de l’Inde de bannir de nombreuses applications chinoises, y compris la plateforme TikTok, dans un contexte de vives tensions entre New Delhi et Pékin. «Nous saluons l’interdiction par l’Inde de certaines applications mobiles qui peuvent servir d’appendice à la surveillance étatique du PCC», le Parti communiste chinois, a déclaré le secrétaire d’Etat américain au cours d’une conférence de presse. «L’approche indienne de n’avoir que des applications «propres» renforcera la souveraineté de l’Inde et renforcera aussi son intégrité et sa sécurité nationale, comme le gouvernement indien l’a lui-même déclaré», a ajouté M.Pompeo. Le blocage de TikTok est entré en vigueur mardi en Inde. Le réseau social figure en tête de la liste de 59 applications chinoises publiée lundi soir par New Delhi, qui a ordonné leur blocage sur son territoire pour «assurer la sécurité et la souveraineté du cyberespace indien».
La décision du gouvernement du Premier ministre Narendra Modi survient deux semaines après un rarissime accrochage meurtrier entre les armées indienne et chinoise autour d’un litige frontalier dans l’Himalaya, qui a suscité des appels au boycott de produits chinois dans le géant d’Asie du Sud. Les Etats-Unis font en outre campagne depuis des mois, avec un succès limité, pour dissuader leurs alliés de faire affaire avec le géant chinois des télécoms Huawei, qui est leader sur le marché de la 5G.