Le CNC met à l’honneur le matrimoine à l’occasion des journées européennes du patrimoine

15

Habituellement fermé au public, le site de Bois d’Arcy qui accueille la Direction du patrimoine cinématographique du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), ouvre exceptionnellement ses portes les 19 et 20 septembre 2020, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine et du matrimoine. Créées en 2014, les journées du matrimoine ont pour mission de favoriser l’égalité entre femmes et hommes dans le domaine des arts et de la culture, en valorisant l’héritage des femmes artistes et intellectuelles d’hier. Le CNC, qui veille sur la mémoire du cinéma français, a souhaité rendre hommage à l’une des grandes cinéastes du 20e siècle : Germaine Dulac. Réalisatrice, scénariste et productrice de films dans les années 1920, elle fut également critique et théoricienne du cinéma, profession peu commune pour les femmes à l’époque. Ces journées du matrimoine sont donc l’occasion de découvrir des extraits de son film emblématique, «Princesse Mandane», (1928, fiction, noir et blanc, muet, 75’) dans une version restaurée par le laboratoire du CNC. A l’occasion de ces journées, l’éditeur du «Prix CNC du livre de cinéma 2020 : Qu’est-ce que le cinéma ?» de Germaine Dulac et Marie-Anne Colson-Malleville, présentera cet ouvrage aux visiteurs, ainsi que le coffret livre/DVD de «La Coquille et le Clergyman», réalisé par Germaine Dulac en 1928. Enfin, en lien avec le thème choisi cette année pour les Journées européennes du patrimoine : «Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !», le CNC propose deux films pédagogiques sur le thème de l’eau : «Le petit monde des étangs» de Marie-Anne Colson-Malville à la réalisation, et «L’eau à la carte» de Jacques Rouxel et Louis Guilbert.