Le groupe parlementaire social démocrate allemand (SPD) s’oppose au rachat de ProSiebenSat.1 par Médiaset

    152

    De premières voix se sont élevées en Allemagne contre le rachat possible par l’Italien Mediaset, propriété de la holding Fininvest de Silvio Berlusconi, du groupe de télévision ProSiebenSat.1. «Ma confiance dans le groupe Mediaset est très limitée», a ainsi déclaré au quotidien allemand Handelsblatt, distibué hier, le chargé des questions économiques du groupe parlementaire social-démocrate (SPD), Rainer Wend. Dans le journal Die Welt, le porte-parole du gouvernement de Rhénanie-Palatinat (SPD) indique que l’arrivée de la société de M. Berlusconi en Allemagne n’est «pas souhaitée». Mardi le conseil d’administration de Mediaset a décidé de déposer une offre de reprise, sans engagement ferme, sur ProSiebenSat.1. L’actionnaire principal de celui-ci, une holding de fonds d’investissements anglo-saxons menés par le milliardaire Haïm Saban, souhaite céder ses 50,5% du capital et 88% des droits de vote. Les autres candidats potentiels sont principalement des fonds, selon la presse allemande.H. Saban et ses partenaires pourraient décider dès la semaine prochaine avec qui ils entament des discussions plus poussées. Une première tentative de S. Berlusconi de s’inviter sur le marché audiovisuel allemand à la faveur du démantèlement du groupe Kirch en 2003 s’était soldée par un échec devant la résistance du chancelier d’alors, le social-démocrate Gerhard Schröder.