Le Parlement britannique annonce à son tour l’interdiction de TikTok sur ses appareils

102

Le Parlement britannique a annoncé jeudi l’interdiction du réseau social TikTok de tous ses appareils et de son réseau, emboîtant le pas à une mesure prise par le gouvernement britannique sur fond d’inquiétudes pour la cybersécurité. L’application de partage de vidéos courtes, très populaire parmi les jeunes, est accusée par ses détracteurs de donner accès aux autorités chinoises à des données d’utilisateurs du monde entier, ce que TikTok conteste. «A la suite de la décision du gouvernement d’interdire TikTok des appareils gouvernementaux, les commissions des Chambre des Communes et des Lords ont décidé que TikTok serait bloqué de tous les appareils parlementaires et du réseau parlementaire», a déclaré un porte-parole du Parlement. Cette annonce intervient au moment même où le patron de TikTok Shou Chew est entendu aux Etats-Unis, où le réseau social est menacé d’interdiction, par les élus américains qui l’accusent de mettre en danger la sécurité nationale et la santé de ses utilisateurs. Il y a une semaine, le gouvernement britannique avait interdit TikTok des appareils gouvernementaux avec «effet immédiat», une mesure déjà mise en oeuvre par les gouvernements américain, canadien, ou encore la Commission européenne. Le Parlement britannique avait supprimé en août dernier son compte pilote sur TikTok, après les craintes exprimées par certains députés sur la sécurité des données. Plus récemment, la BBC a encouragé en début de semaine ses employés à supprimer l’application de leur appareils professionnels. Jeudi, le gouvernement écossais a lui aussi annoncé l’interdiction TikTok des téléphones professionnels, après des discussions avec le gouvernement britannique.