Le prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse 2021 sera décerné le 18 novembre

48

Le prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse 2021 sera décerné le 18 novembre. Des journalistes et des médias originaires de 11 pays ont été retenus dans trois catégories : le courage, l’impact et l’indépendance du journalisme. Ils sont quatre par catégorie, soit 12 nominés au total, pour le Prix RSF 2021 : six journalistes, dont 4 femmes, et six médias ou organisations de journalistes, notamment spécialisés dans l’investigation, là où le droit d’informer est mal en point ou malmené : Biélorussie, Chine, Brésil, Turquie ou, même, Irlande du Nord (Royaume-uni). Depuis 1992, le Prix encourage, soutient et récompense le travail d’un journaliste ou d’un média ayant contribué de manière notable à la défense ou à la promotion de la liberté de la presse dans le monde. Plus d’une cinquantaine d’hommes, de femmes, de rédactions ou d’organisations, qui ont en commun leur engagement, ont reçu ce prix. «La liste des nominés de l’édition 2021 reflète les défis que relèvent des journalistes et médias engagés dans un combat commun pour la liberté de l’information», déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Ces hommes, ces femmes et ces médias luttent avec courage et détermination contre des forces qui convergent pour affaiblir l’indépendance du journalisme. Dans de nombreux pays au monde, les professionnels de l’information sont souvent menacés, poursuivis ou emprisonnés. Des médias sont censurés, stigmatisés, marginalisés, interdits ou fermés. Le prix RSF est un hommage mais surtout un soutien à tous ceux qui incarnent les idéaux du journalisme». Le jury de cette 29ème édition, avec à sa tête le président de RSF, Pierre Haski, est composé d’éminents journalistes ou de défenseurs de la liberté d’expression du monde entier.