Le téléphone portable, le «doudou» de nombreux collégiens

10
C’est le «doudou» de nombreux collégiens, un objet avec lequel trois professeurs en REP+ et en zone rurale, apprennent à composer: le téléphone portable, interdit en classe, mais omniprésent dans l’esprit de leurs élèves.  Camille, 39 ans, professeure d’histoire-géographie dans un collège classé REP+ d’une petite ville des Yvelines: «Le téléphone devient vraiment important à…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier