Les Etats-Unis et le Royaume-Uni accusent la Russie de cyber-attaques en Géorgie en 2019

244

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont accusé jeudi le renseignement militaire russe (GRU) d’être derrière des cyber-attaques commises en 2019 contre la Géorgie. «La campagne de cyber-attaques dangereuse et sans vergogne du GRU contre la Géorgie, nation souveraine et indépendante, est totalement inacceptable», a déclaré le ministre des Affaires étrangères britannique Dominic Raab. «Le gouvernement russe a le choix: poursuivre cette attitude agressive envers d’autres pays ou devenir un partenaire responsable qui respecte le droit international». Le département d’État américain a évoqué des «cyber-attaques généralisées» contre plusieurs milliers de sites web en Géorgie, les qualifiant d’«opérations visant à semer la division, à créer l’insécurité et à saper les institutions démocratiques». Il appelle la Russie à «cesser ce comportement en Géorgie et ailleurs». Le National Cyber Security Centre (NCSC), organisation britannique sur la cyber-sécurité a évalué «avec le plus haut niveau de probabilité que le 28 octobre 2019 le GRU a mené des cyber-attaques perturbatrices à grande échelle», a précisé le Foreign Office. Ces attaques avaient visé des sites internet du gouvernement géorgien, de tribunaux, d’ONG, de médias et d’entreprises et perturbé les programmes de 2 chaînes de télévision.