LUMIERE VOD: lancement du 1er répertoire de films européens

340

L’Observatoire européen de l’audiovisuel annonce le lancement de LUMIERE VOD, premier répertoire de films européens, destiné à renforcer la transparence sur les marchés de la VOD. Le nouveau Répertoire des films européens est une initiative de la Commission européenne, qui a confié la gestion du projet à l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Il vise à aider les professionnels, les pouvoirs publics et les citoyens qui recherchent des informations sur les films européens et leur disponibilité en ligne sur les services de vidéo à la demande (VOD) à travers l’Union européenne. LUMIERE VOD a été lancé mardi dernier au Conseil de l’Europe par Mariya Gabriel, Commissaire pour l’Économie numérique et la Société numérique, et Thorbjorn Jagland, Secrétaire général du Conseil de l’Europe, en présence de Silvia Costa, députée européenne et rapporteur sur la mise en œuvre du programme «Europe créative», ainsi que du réalisateur Radu Milaileanu, Président de l’ARP. La base de données contient des informations sur plus de 35 000 films européens proposés au total 150.000 fois en VOD. Ces données sont extraites de 250 catalogues de VOD disponibles dans 28 pays européens. Aujourd’hui, 29% seulement des films proposés par les services de VOD dans l’UE sont européens. Jusqu’à présent, il n’existait aucune base de données européenne des films disponibles en VOD, uniquement des outils en ligne nationaux. Et ceci alors que l’Europe est un acteur majeur du cinéma mondial : elle a produit plus de 18.000 films entre 2007 et 2017 et son volume de production global a augmenté de 47 % entre 2007 et 2017. «L’Europe a été – et est toujours – un acteur majeur en matière de production cinématographique. C’est à nous de veiller à ce que les œuvres européennes bénéficient du public qu’elles méritent. LUMIERE VOD, qui couvre déjà plus de 150 services de VOD et 35.000 films européens, est une initiative prise dans le cadre de notre stratégie Digital4Culture», déclare Mariya Gabriel, commissaire pour l’économie et la société numériques.

«La création de LUMIERE VOD est un prolongement logique des recherches effectuées par l’Observatoire et de l’expertise précieuse qu’il a acquise sur les marchés de la VOD en Europe», commente également Susanne Nikoltchev, directrice exécutive de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. La Commission européenne et l’Observatoire, organisme basé à Strasbourg et faisant partie du Conseil de l’Europe, espèrent «que cette nouvelle plate-forme permettra une plus grande transparence sur le marché européen de la VOD. Elle peut en effet contribuer à accroître la présence, la visibilité et la circulation des films européens à travers les frontières. A l’avenir, cet outil pourrait également fournir une indication du niveau de mise en œuvre du quota de 30% d’œuvres européennes imposé aux services de VOD par la Directive Services de médias audiovisuels (SMAV) et contribuer ainsi à l’objectif politique consistant à assurer et à accroître la présence des œuvres européennes dans les services de VOD disponibles dans l’Union européenne», précise le commuiqué de L’Observatoire.Le lancement de LUMIERE VOD a été rendu possible grâce au soutien d’Amazon Prime Video, Ampere Analysis, Apple, CNC, EuroVOD, FilmDoo, Filmin, Filmtoro JustWatch, Kino Fondas, La Cinetek, La Pantalla Digital, Le Kino.ch, Mediathèque Numérique, Netflix, realeyz, uncut, UniversCiné, VOD Club, VOD.lu, Vodeville.